La CAF encaisse mal la délocalisation

P. W. - ©2008 20 minutes

— 

A l'appel d'une intersyndicale, des salariés de la caisse d'allocations familiales du Bas-Rhin (CAF) ont débrayé hier. En cause : l'annonce de la délocalisation du service numérisation de l'organisme.Employant vingt-sept personnes rue de Berne à Stras­bourg, il a pour mission d'enregistrer informatiquement les courriers et les dossiers des allocataires. Son prochain déménagement dans les locaux de l'Urssaf à Schiltigheim laisse perplexe son personnel. « Quand nous posons des questions à la direction, nous n'obtenons que des réponses vagues, déplorait hier Elisabeth Boesch, déléguée CFDT. Nous ne savons pas quand cette délocalisation interviendra exactement et dans quelles conditions. Or, elle pose des problèmes. »

Selon la syndicaliste, la nouvelle localisation de leur lieu de travail occasionnera, par exemple, des frais supplémentaires à ses employés. Et ce, alors même qu'« il y a beaucoup de petits salaires dans ce service ». Elle s'inquiète également à terme de voir d'autres activités de la caisse être délocalisées. Contactée par 20 Minutes, la direction de la CAF a précisé « que ce déménagement n'est que temporaire. Il est lié à d'importants travaux au siège. » Le mouvement de contestation de ses employés devrait néanmoins être reconduit aujourd'hui.