Football: «Chers supporters du Racing club de Strasbourg», notre hommage à l'un des meilleurs publics de France

SPORT Parce que la montée en Ligue 1 du Racing club de Strasbourg, c’est aussi le triomphe de son incroyable public…

Alexia Ighirri

— 

Foot RCS vs Bourg en Bresse. Strasbourg  le 19 mai 2017 Lancer le diaporama
Foot RCS vs Bourg en Bresse. Strasbourg le 19 mai 2017 — G. Varela / 20 Minutes
  • Le Racing club de Strasbourg a été sacré champion de Ligue 2 vendredi et jouera en Ligue 1 la saison prochaine.
  • C'est le retour dans l'élite d'un club historique certes, mais surtout d'un des meilleurs publics français.
  • «20 Minutes» a souhaité s'adresser aux supporters strasbourgeois.

Dites, on vient de vivre un sacré truc ensemble hein ! Mais on ne pouvait pas vous quitter sur ce magnifique dénouement pour le  Racing club de Strasbourg avec la montée en Ligue 1, sans vous dire un petit mot. Voire plusieurs, pleins d’admiration et de gratitude.

Parce que, chers supporters strasbourgeois, vous nous avez régalés durant toute la saison. Il faut dire qu’on avait souvent les yeux rivés sur votre tribune ouest, quand le spectacle, à défaut d’être sur le terrain, était dans les gradins.

Les joueurs ne nous en voudront pas, tous ont loué votre formidable soutien à chaque fois qu’on les interrogeait. Et pas seulement pour « se mettre bien » avec vous. Non, parce qu’ils étaient réellement impressionnés. L’un d’eux nous a avoué qu’une fois, assis dans les tribunes de la Meinau parce que blessé, il avait arrêté de regarder le cours du jeu pour se tourner vers le kop.

La Meinau est votre maison

A force, vous avez pu le constater vous-même : vous avez fait kiffer les joueurs sur le terrain, le banc et donc dans les tribunes. Que ce soit à la Meinau, votre maison, ou à l’extérieur : vous étiez chez vous à Sochaux, à Reims et vous vous êtes fait entendre à Lens alors que Bollaert grouillait de supporters sang et or.

>> A lire aussi: Avant le «volcan» attendu pour Lens-Strasbourg, les deux capos décrivent la «beauté» des kops adverses

On doit l’avouer, vous nous avez aussi fait chanter et danser (non il n’existe pas de vidéo) en tribune presse. D’ailleurs, quelques jours après l’accession en Ligue 1, vos chants résonnent encore dans nos têtes et nos bureaux. Merci de nous en avoir mis plein les yeux et les oreilles.

C’est l’occasion aussi de vous remercier d’avoir répondu si souvent à nos sollicitations. On a adoré compiler vos réponses drôles et passionnées – à votre image –, papoter au téléphone ou sur les réseaux sociaux avec vous, et eu la chance, parfois, de vous rencontrer pour un reportage ou autour du terrain d’entraînement.

>> A lire aussi: Quand on vous a demandé quel serait vos rénovations rêvées du stade de la Meinau

On ne dit pas que tout est rose (cachez ces vilains fumis voyons), mais chez vous tout est bleu et blanc assurément.

Des supporters attendus en Ligue 1

Si le Racing a un lointain passé glorieux, il a aussi un public savoureux. Celui-là même qui fait dire aux observateurs du milieu que Strasbourg doit être en Ligue 1. Oui le club alsacien est historique, mais combien d’amoureux du foot nous ont répondu que la première raison de se réjouir d’un retour dans l’élite, c’est vous.

Il fallait nous voir rouler des épaules devant nos confrères d’autres villes quand ils nous disaient à quel point notre public était fabuleux.

>> A lire aussi: Quand l’expression «l’amour du maillot» prend tout son sens avec Léa, 10 ans, fan de Strasbourg

Au-delà de cette saison, on n’oubliera pas que vous avez contribué à la renaissance du club. Vous étiez là bien avant nous. Quand Strasbourg était au sommet, quand il a chuté aussi. Quand en 2011 certains s’étaient mobilisés pour nettoyer le stade pour qu’il soit prêt à accueillir la foule.

La foule oui, parce que de CFA 2 à la Ligue 2, vous avez explosé des records d’affluence. « Pas onze, mais des milliers » hein.

Alors que le mercato estival va s’activer, et que l’on devra malheureusement dire au revoir à certains joueurs artisans de la montée, on se réjouit d’une chose : on sait que vous serez là à la reprise.

Alors on sait aussi qu’avec la Ligue 1, vous avez peur de voir arriver en nombre un public un peu plus opportuniste qui préférera venir voir les stars du PSG ou de Monaco que de penser au chemin parcouru par le club pour en arriver là. Mais comme on dit : «  Les vrais savent », ne vous inquiétez pas.

Sur ce, on vous laisse vous remémorer les plus beaux instants de cette saison. Pensez à vous reposer aussi, le Racing a encore besoin de vous. On se voit en Ligue 1. ♥

Un seul amour et pour toujours, supporters de Strasbourg.