Strasbourg: Attention, de faux policiers sévissent sur le secteur, prévient… la police

FAITS DIVERS Dans un communiqué, la police nationale informe la population qu’une « équipe de malfaiteurs circule dans le secteur », l’un d’entre eux est habillé en policier, l’autre en agent des eaux…

G.V.
— 
Illustration de la police.
Illustration de la police. — WITT/SIPA

Soyez vigilants. Un nouveau cas de faux policier et un autre de faux agent des eaux incitent la police nationale à sensibiliser la population sur le comportement de deux individus dans le secteur de Strasbourg et ses environs.

Une arnaque connue

La technique est connue, précise la police, mais elle est toujours aussi efficace. « Dans un premier temps, un faux agent des eaux se présente au domicile de personnes âgées et demande à vérifier l’état de la plomberie. Dans un second temps, un faux policier, se présente au même domicile et, prétextant que l’occupant a été victime d’un faux plombier, demande à visiter le domicile. L’individu demande alors à vérifier les endroits où la personne âgée cache ses valeurs, pour s’assurer que rien a été volé. Il détourne alors l’attention de la personne et c’est à ce moment précis que les méfaits sont commis. »

Les conseils de la police

La direction départementale de la sécurité publique du Bas-Rhin (DDSP67) invite la population et en particulier les seniors à vérifier qui est vraiment la personne qui se présente au nom de la police nationale.

Elle recommande également d’exiger la présentation d’une carte de police. Si la personne n’est pas en mesure de la faire, il faut composer le « 17 » sans attendre. Pour avoir plus d’informations sur la carte de police, il est possible de se rendre sur le site du ministère de l’Intérieur.

« Signaler le plus vite que possible au “17 Police secours” tous faits ou comportements laissant supposer la commission d’une infraction », demande la DDSP. Enfin, les policiers invitent aussi les « plus jeunes d’entre nous à relayer cette information auprès de leurs aînés ».

Les personnes susceptibles de fournir des informations permettant l’identification de ces deux personnes sont invitées à se signaler en composant le « 17 ».