Nancy: Le «pilleur des hôpitaux» identifié grâce à son téléphone portable perdu dans sa fuite

FAITS DIVERS Un homme « spécialisé » dans les cambriolages de chambres dans les hôpitaux, notamment dans l’Est de la France, a été identifié grâce au téléphone portable qu’il avait perdu dans sa fuite…

G.V.
— 
Illustration. Dans un hôpital. Strasbourg le 10 12 2008
Illustration. Dans un hôpital. Strasbourg le 10 12 2008 — G . VARELA / 20 MINUTES

Un individu qui avait pour habitude de voler dans les chambres d’hôpitaux pour s’emparer de tous les objets de valeur a été identifié. Purgeant déjà une peine de prison pour d’autres affaires, il sera jugé pour ces faits en octobre prochain à Nancy, rapporte L’Est Républicain.

D’autres villes sont concernées

L’homme n’hésitait pas à forcer les portes d’armoires, de vestiaires. Il pouvait passer dans les chambres alors même que le patient était endormi. En quelques jours, il a dévalisé jusqu’à onze victimes comme ce fût le cas en août dernier à Nancy. Jusqu’au jour où des vigiles à Gentilly, l’ont surpris. Dans sa fuite, l’individu, avait perdu son sac à dos avec son téléphone portable à l’intérieur. C’est d’ailleurs ce dernier qui a permis aux enquêteurs de remonter jusqu’à lui. L’individu intéresse particulièrement la police car il aurait également sévi dans d’autres villes, un peu partout en France.