Strasbourg: Pourquoi prendre le tram jusqu'à Kehl?

NACH DEUTSCHLAND L’extension du tram D entre Strasbourg et Kehl, en Allemagne, va être mise en service ce samedi 29 avril…

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg: le tram va passer le Rhin, nos internautes nous disent pourquoi ils vont à Kehl
Strasbourg: le tram va passer le Rhin, nos internautes nous disent pourquoi ils vont à Kehl — G. Varela / 20 Minutes
  • Samedi 29 avril, le tram reliant Strasbourg à Kehl, en Allemagne, sera mis en service
  • Bien avant cette ligne de tram, de nombreux Strasbourgeois ont pris l’habitude de se rendre à Kehl.
  • Les internautes strasbourgeois de «20 Minutes» expliquent pour quelles raisons ils se rendent si souvent dans cette ville allemande voisine.

Samedi, le tramway passe le Rhin. L’extension de la ligne D entre Strasbourg et Kehl entre enfin en service. Bon nombre d’Alsaciens n’ont néanmoins pas attendu le tram pour faire un tour outre-Rhin. 20 Minutes a demandé à ses internautes strasbourgeois les raisons qui les emmènent à Kehl.

Une fois les nombreuses réponses compilées (encore merci pour vos contributions ♥♥♥), voici ce qu’il y a à faire sur la rive allemande.

Des emplettes et des économies. C’est sans conteste la première raison invoquée par les internautes : à Kehl, on y va pour faire les courses. Produits d’hygiène et cosmétiques, couches pour bébé, denrées alimentaires, alcool  ou cigarettes coûtent moins cher. « Ce samedi, deux cabas pleins à craquer avec tous types de produits pour 66 euros. Le même type de courses chez nous serait revenu à plus de 100 euros », chiffre Caroline. Même son de cloche chez Margot : « Pratiquement tout est moins cher, et ce petit truc en plus qui fait toute la différence, c’est qu’ils ont un relationnel avec les gens qui est au top ». Mention spéciale pour les produits bios et vegan, « plus diversifiés qu’en France », selon Marion.

Des escales gourmandes. On ne sait pas si les lecteurs de 20 Minutes ont davantage les papilles qui frétillent que d’autres mais les virées à Kehl sont souvent synonymes de péchés de gourmandise : comme Hanane ou Isabelle, Mathilde y va « manger une coupe de glace », visiblement bien servie, mais aussi « acheter les tablettes de chocolat énooooormes (sic) introuvables en France ». Côté salé, Samira vante « la pizza à la part, le doner et le pide fait sur place », à l’instar de Nicolas.

Des promenades « oklm »… Ces pauses gourmandes vont souvent de pair avec des balades dans Kehl, « juste parce qu’il y a encore une certaine douceur de vivre », juge Jacqueline. Lucas aime aussi ce centre-ville « plus agréable que Strasbourg, avec moins de gens et plus civilisés ». Sophie s’y rend « pour promener [son] chien, il y a beaucoup d’associations du côté allemand pour les rencontres animaux, et le parc ( jardin des Deux Rives) est bien plus joli côté allemand ». Mathilde trouve que Kehl « est une jolie petite ville. J’adore m’y balader, notamment en hiver pour profiter du marché de Noël plus familial que celui de Strasbourg ». Sébastien entend, lui, profiter « des gravières en été et du cadre de vie allemand tout le temps ».

…et le boulot au quotidien. Kehl ce n’est que pour le plaisir des Strasbourgeois. Certains passent le Rhin chaque jour pour « travailler surtout », soulignent Micka, Madeleine ou encore Julie. D’ailleurs, il y a quelques semaines, on apprenait que des centaines de postes étaient à pouvoir à Kehl dans des secteurs très variés.

>> A lire aussi: Comment convaincre les Français de chercher un travail outre-Rhin ?

Plaisirs nocturnes. Et puis, il y a la nuit… Parmi les réponses, les Strasbourgeois nous racontent qu’ils vont à Kehl pour les boîtes de nuit « plus spacieuses » avec visiblement de la meilleure musique. D’autres, comme Salvatore ou Kevin, préfèrent aller au casino. Pour assouvir les « faims nocturnes », dixit Burak, les Alsaciens apprécient de voir « les bars, pubs et restaurants ouverts plus tard », témoigne Yasine. Comme les enseignes de fast-food ouvertes jusqu’à 5h du matin parfois. Enfin, quelques-uns (des hommes essentiellement) ont également confié qu’ils allaient chercher un peu « de compagnie » de l’autre côté du Rhin.

>> A lire aussi: Pour son lancement, le tram vers Kehl sera gratuit et circulera toute la nuit

Juste un rappel, le tram reliant Strasbourg à Kehl ne circulera pas la nuit. Sauf du samedi 29 au dimanche 30 avril, de façon exceptionnelle, pour le week-end festif célébrant la mise en service du tram, qui sera d’ailleurs gratuit pendant tout le week-end.