Lorraine: Des cimetières profanés et des tombes ouvertes dans trois villages

FAITS DIVERS A la limite de la Haute-Marne et des Vosges, trois cimetières et vingt-cinq tombes ont été profanées depuis le début du week-end. Des faits fortement condamnés par le ministère de l’Intérieur…

B.P. avec AFP

— 

Les cimetières en question sont distants de 10 km les uns des autres. Illustration
Les cimetières en question sont distants de 10 km les uns des autres. Illustration — A. Gelebart / 20 Minutes

Les trois villages sont situés à moins de 10 km les uns des autres. Et ces derniers jours, c’est même émoi dans chacun d’eux, à la limite des Vosges et de la Haute-Marne. Leurs cimetières ont en fait connu des actes de vandalisme, et des tombes ont été ouvertes.

Des tombes de confessions différentes

Sur onze tombes de plusieurs confessions à Fresnes-sur-Apance et sept sépultures chrétiennes à Fouchécourt, les profanations ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi, d’après le procureur de Chaumont et le maire de Fouchécourt cités par l’AFP.

A Bourbonne-les-Bains où les faits ont été découverts lundi, la profanation a touché sept tombes juives. Les enquêteurs n’y verraient pour le moment aucune connotation religieuse. Le ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl, a « condamné (ces actes) avec fermeté ».