Strasbourg: Deux serpents exotiques découverts sur les quais en plein centre-ville

ANIMAUX Samedi après-midi, deux serpents des blés ont été trouvés sur l’un des quais de la Grande-Ile de Strasbourg par des promeneurs, appelant ensuite les autorités formées pour gérer ce genre de situation…

Alexia Ighirri et Bruno Poussard

— 

Strasbourg: Il découvre des serpents exotiques en plein centre-ville.
Strasbourg: Il découvre des serpents exotiques en plein centre-ville. — GUITTER Fabrice

Alors qu’il est plutôt de saison de faire la chasse aux œufs, c’est une chasse aux serpents qui s’est ouverte sur des berges, dans le centre-ville de Strasbourg samedi, suscitant l'inquiétude de nombreux passants. Certes, on exagère un poil – une écaille.

En fin d’après-midi, deux serpents ont néanmoins été découverts par des passants dans l'eau, près  du quai de Paris. Prévenus par les policiers municipaux, les pompiers, formés pour la gestion de ce genre de situation, sont intervenus pour les récupérer.

>> A lire aussi : Serpents et araignées font leur nid auprès des familles

Deux serpents des blés, qui mordent mais qui ne sont pas venimeux

Il s’agit de deux serpents des blés. Une espèce pas vraiment commune des espaces verts des centres-villes, mais sans danger. « Il mord mais il n’est pas venimeux, précise Coralie Le Falher, soigneuse animalière au  Groupement ornithologique du refuge nord Alsace (Gorna). C’est le serpent le plus accessible en animalerie. »

Selon la procédure appropriée, c’est d’abord la fourrière des animaux de Strasbourg qui a récupéré les deux animaux pour les mettre en sécurité. Avant qu’ils ne soient pris en charge à Neuwiller-lès-Saverne par le Gorna, habitué à gérer les espèces exotiques comme les serpents, les perruches ou les tortues, perdues ou abandonnées.

Des serpents en pension temporaire du côté de Saverne

« Nous vérifions leur état physiologique, puis on les garde en bonne forme dix jours dans notre terrarium, au cas où leur propriétaire ne les réclame, détaille Coralie Le Falher. Ensuite, on avise au cas par cas en fonction de leur espèce pour les remettre à des personnes qui connaissent ses animaux. »

Les deux serpents strasbourgeois pourraient ainsi atterrir en famille d’accueil. Selon les deux structures, leur propriétaire aurait sans doute essayé de s’en débarrasser. Des abandons malheureusement toujours déplorés plusieurs fois par an en Alsace, avec des serpents des blés faciles à acheter.