Doubs: Accusée d’avoir mortellement secoué un bébé, une assistance maternelle jugée à Besançon

JUSTICE Depuis mercredi et jusqu’à vendredi, une assistance maternelle de 57 ans est jugée après la mort, en 2010, d’un bébé tombé dans le coma sous sa garde un matin, deux mois plus tôt…

B.P.

— 

La nounou est jugée par la cour d'assises du Doubs, où les premiers témoignages l'ont décrite comme une professionnelle reconnue. Illustration
La nounou est jugée par la cour d'assises du Doubs, où les premiers témoignages l'ont décrite comme une professionnelle reconnue. Illustration — G . VARELA / 20 MINUTES

Suspectant le syndrome d’un bébé secoué, c’est le centre hospitalier de Besançon qui a donné l’alerte à l’origine de l’enquête, d’après L’Est Républicain. En 2010, un bébé est décédé après y être entré dans le coma deux mois plus tôt.

En charge de sa garde au milieu de six autres enfants le matin d’octobre où l’enfant a été victime d’un malaise, la nounou est soupçonnée depuis 2013, date de sa mise en examen.

Les témoignages d’une professionnelle appréciée

Assistance maternelle depuis 1997, cette assistante maternelle de 57 ans est jugée jusqu’à vendredi par la cour d’assises du Doubs pour des faits présumés qui pourraient être à l’origine des lésions mortelles.

A l’ouverture du procès mercredi, les premiers témoignages ont, selon nos confrères, décrit une professionnelle reconnue et appréciée. La défense devrait plaider l’acquittement.