Lorraine: Oreilles arrachées, morsures, griffures, une septuagénaire accusée de torturer son mari

JUSTICE Âgée de 72 ans, une retraitée des Vosges est jugée depuis lundi à Nancy pour des actes présumés de torture sur son mari, malade…

B.P.

— 

A 72 ans, la femme aurait notamment mordu et griffé son mari. Ellest jugée cette semaine à Nancy. Illustration
A 72 ans, la femme aurait notamment mordu et griffé son mari. Ellest jugée cette semaine à Nancy. Illustration — G . VARELA / 20 MINUTES

Le scénario ressemble au film cannibale Grave, sorti récemment. Mais il n’a là rien de fictionnel, comme  le rapporte L’Est Républicain dans son compte rendu d’audience.

Le procès d’une septuagénaire, accusée d’avoir torturé et notamment arraché des morceaux d’oreilles de son mari, s’est ouvert lundi devant la cour d’assises de Nancy.

Décrite comme un tyran par ses enfants

Après plus de 40 ans de mariage, la retraitée aurait aussi mordu, griffé ou donné des coups de canne à son mari. Habitante de la petite commune des Vosges de Nompatelize, la femme de 72 ans est décrite comme un tyran par ses proches, enfants ou voisins.

Pour tenter de se justifier au premier jour de son procès, la femme a mis en avant la « maladie » de son mari. Selon ses dires, il serait handicapé après trois arrêts cardiaques.