Strasbourg: Dernières dates de «Choucroute Merguez», l’histoire d’un mariage mixte qui a fait rire l’Alsace (et bien plus)

CULTURE Place aux trois dernières représentations de la pièce de Sabrina Rauch et Fayssal Benbahmed et qui aura fait rire l’Alsace pendant quatre ans…

Alexia Ighirri
— 
Strasbourg: dernières dates de Choucroute Merguez, l'histoire d'un mariage mixte qui a fait rire l'Alsace pendant 4 ans (Archives)
Strasbourg: dernières dates de Choucroute Merguez, l'histoire d'un mariage mixte qui a fait rire l'Alsace pendant 4 ans (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Claire et Toufik, c’est terminé. Alors, non, pas de divorce en vue. Simplement, après quatre années passées à faire vivre leur mariage avec humour et amour, le couple interprété Sabrina Rauch et Fayssal Benbahmed quitte la scène.

Conçue en 2013 pour de petites salles de cabaret, la pièce Choucroute Merguez sera encore jouée à trois reprises d’ici fin avril, dont ce samedi 25 mars au PréO d’Oberhausbergen. Et ensuite, rideau sur ce spectacle – l’un des plus gros succès alsaciens de ces dernières années – qui avec 90 dates à son compteur a attiré plus de 10.000 curieux, de Village-Neuf à Wissembourg et en passant même par New York. « Mais une pièce ne meurt jamais, elle a une vie malgré nous. On passe la main », sourit Sabrina Rauch.

Il y a un peu de nostalgie mais aussi pas mal d’excitation à l’approche des ultimes représentations. Et, en tout cas, aucune crainte à l’idée d’arrêter leur pièce à succès. « Dans la vie d’artiste, il faut prendre des risques. Et quand on les prend, il faut être optimiste. Je sais que ça va nous ouvrir beaucoup de portes, même si l’inconnu nous attend derrière ces portes. Je suis déjà heureux de ce qui va m’arriver, juge Fayssal Benbahmed. Il ne faut jamais prendre une décision guidée par la peur… et ça a une résonance encore plus forte actuellement. »

« Envie de se confronter à ce sujet »

En racontant l’histoire d’amour entre une Alsacienne et un Algérien, un couple mixte confronté à la pression sociale et au choc des cultures, les deux comédiens alsaciens espéraient durer un peu. Ils ont fait un peu plus que cela. Surtout, ils ont été surpris de l’engouement du public : « De la deuxième représentation jusqu’à maintenant, on a toujours été complet. On peut l’interpréter comme on veut. Mais c’est une marque positive, les gens ont eu l’envie de se confronter à ce sujet », se réjouit l’interprète de Toufik.

Un thème pourtant pas facile à aborder, mais « un sujet universel qui se suffit à lui-même. On raconte comment deux cultures étrangères peuvent faire pour cohabiter, voire plus puisqu’il est question d’amour. D’ailleurs, tomber amoureux de son pire ennemi, ça peut arriver à tout le monde », poursuit-il.

Un DVD pour immortaliser la pièce

Avec le sentiment, selon le duo, de voir des spectateurs qui avaient besoin d’en rire. « Ça perce un abcès, ça soulage de voir la pièce, dixit la comédienne. Comme quand on découvre qu’on n’est finalement pas le seul à être confronté à telle ou telle chose. »

La toute dernière date est programmée le 21 avril. « C’est un beau symbole, pas une date anodine », souligne Fayssal Benbahmed. A la veille de l’élection présidentielle, elle fait surtout référence au 21 avril 2002 et l’accession surprise du candidat FN Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle. « C’est un joli pied de nez. On pourra dire “Bon, vous voyez le spectacle, maintenant allez voter… mais votez ce que vous voulez hein” », glisse avec malice Sabrina Rauch. La dernière sera filmée et un financement participatif en ligne a été lancé sur KissKissBankBank en vue de la production d’un DVD. Histoire de ne jamais vraiment cesser de savourer Choucroute Merguez.