Strasbourg: Après avoir longtemps cherché, la ville a trouvé un endroit où construire un nouveau parking souterrain

STATIONNEMENT Un parking souterrain d’environ 400 places pourrait être construit sous les avenues de la Liberté et Victor Schoelcher, dans le quartier de la Neustadt…

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg: Après avoir longtemps cherché, la ville a trouvé un endroit où construire un nouveau parking souterrain.
Strasbourg: Après avoir longtemps cherché, la ville a trouvé un endroit où construire un nouveau parking souterrain. — Capture d'écran - Google Street View

Le sujet avait été imposé par les commerçants strasbourgeois aux élections municipales de 2014. Et l’engagement avait été pris de construire un nouveau parking en ouvrage en nord-est de Strasbourg, aux abords de la Grande-Ile. Un « secteur pauvre en offre de stationnement », dixit le maire (élu depuis) Roland Ries.

Ce dernier a fait le point, lundi, sur cette promesse de campagne. « Au départ, le parking souterrain se situait place de Bordeaux. On a fait étudier ce site, et il s’est avéré que l’implantation à cet endroit était, selon le rapport entre le coût d’investissement et le service à l’automobiliste, douteux », débute l’édile.

« Entre le lieu de savoir et le lieu de pouvoir »

La municipalité assure avoir, par le passé, déjà exploré différentes possibilités : sous la rue de la Fonderie (à l’intérieur de la Grande-Ile, cette solution n’est aujourd’hui plus envisagée), sous la place de la République (mais le monument aux morts ne peut reposer sur une dalle de parking), sous l’avenue de la Marseillaise ou encore sous le parc des Contades.

Après avoir longtemps cherché l’endroit idéal, la ville de Strasbourg a trouvé son emplacement : sous les avenues de la Liberté et Victor Schoelcher, soit grosso modo entre le Palais universitaire de Strasbourg et la place de la République dans le quartier de la Neustadt.

Un tiers investisseur

« On veut faire classer cette partie de Strasbourg à l’Unesco. C’est peut-être le moment de repenser cet axe important, symboliquement très fort entre le centre du savoir (l’université) et le centre du pouvoir (préfecture), image Roland Ries. Il y a quelque chose à faire en surface et on pourrait en profiter pour faire un parking souterrain ».

Le parking souterrain devrait compter environ 400 places. Aucune décision n’est encore prise, les études sont en cours. Mais « sa faisabilité est possible à un coût élevé mais amortissable », indique le maire strasbourgeois, qui envisage un appel à un tiers investisseur, tel qu’une société privée ou une société d’économie mixte.