Strasbourg: Pour recevoir leurs aides, les agriculteurs bio barricadent l’entrée de la direction des territoires

SOCIETE Des agriculteurs alsaciens, dont une partie est passée en bio, ont barricadé lundi soir l’entrée de la direction des territoires du Bas-Rhin pour réclamer le paiement, en retard, de leurs aides publiques…

B.P.

— 

A l'appel de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Bas-Rhin, plusieurs agriculteurs bios ont barricadé lundi soir l'entrée de la direction départementale des territoires à Strasbourg, afin de se faire entendre.
A l'appel de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles du Bas-Rhin, plusieurs agriculteurs bios ont barricadé lundi soir l'entrée de la direction départementale des territoires à Strasbourg, afin de se faire entendre. — @FDSEA67 / Twitter.

Le rendez-vous était fixé à 22h30, lundi soir. A l’appel de la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles du Bas-Rhin, plusieurs agriculteurs alsaciens passés en bio ou respectueux des mesures agro-environnementales ont barricadé l’entrée de la direction départementale des territoires à Strasbourg, pour se faire entendre.

Des « retards incessants » regrettés par les agriculteurs notamment convertis

L’action médiatique réalisée sur cette délégation locale du ministère de l’Agriculture dépendante de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement vise surtout à demander le paiement de leurs aides, en « retards incessants » selon leurs termes, et ce pour les années 2016 mais aussi 2015.

« Il en est de même pour les aides aux investissements du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations », écrivent-ils encore dans un communiqué. Et les exploitants mobilisés de conclure : « Notre économie se porterait sans doute mieux avec moins d’administration. » Voilà ce qu’ils ont écrit sur les planches clouées à l’entrée.