Alsace: Inconnue de la famille du défunt, une femme réclame son héritage après son décès

JUSTICE Après la mort d’un ancien militaire, une femme totalement inconnue de la famille du défunt est venue réclamer sa part de son héritage en 2013. Une demande finalement pas si injustifiée et jugée au tribunal, cette semaine...

B.P.

— 

Une plainte a été déposée par la fille de l'homme issue de son premier mariage, et sa deuxième compagne, restée secrète a été jugée à Saverne en fin de semaine. Illustration
Une plainte a été déposée par la fille de l'homme issue de son premier mariage, et sa deuxième compagne, restée secrète a été jugée à Saverne en fin de semaine. Illustration — PureStock - Sipa

La fille du défunt n’en savait rien. A la mort de son père, elle a découvert une partie complètement cachée de sa vie. Et c’est par le notaire qu’elle l’a appris, d’après le récitdes Dernières Nouvelles d’Alsace. Pendant plus 40 ans, son père a en fait gardé le silence sur son deuxième mariage, avec une Laotienne rencontrée lors d’une mission militaire.

De faux papiers et un faux contrat de mariage établis 42 ans plus tôt

Après son mariage officiel dans ce pays d’Asie dans les années 70, l’ancien militaire l’a fait venir dans l’hexagone. Pour faciliter le regroupement, il a fait appel à son père, seul dans la confidence. Maire d’une petite commune, ce dernier lui a ainsi fourni de faux papiers et un faux contrat de mariage, sans que le divorce de sa première union ne soit jamais prononcé.

>> A lire aussi : Alsace: Avant de tenter de tuer sa mère, il appelle la radio pour un conseil sur l’héritage

Au moment de sa présentation devant le notaire pour l'héritage, la femme vivant en Alsace depuis quatre décennies a suscité de sacrés troubles. Après la plainte déposée par sa fille du défunt, la femme a été condamnée cette semaine à 1.000 euros d’amende avec sursis, une « peine symbolique » pour les juges. L’héritage n’est, lui, pas encore réparti.