La centrale nucléaire de Fessenheim doit normalement fermer en 2018.
La centrale nucléaire de Fessenheim doit normalement fermer en 2018. — G. VARELA / 20 MINUTES

JUSTICE

Alsace: EDF condamné à une amende pour l'affaire des fuites d'eau à Fessenheim

Jugé coupable d’avoir mal géré une fuite d’eau survenue début 2015 à la centrale nucléaire de Fessenheim, l'exploitant EDF a été condamné ce mercredi à 7.000 euros d’amende par le tribunal de Guebwiller (Haut-Rhin)...

Jugée en octobre 2016, l’entreprise EDF attendait ce mercredi la décision de la justice. Au final, le tribunal de Guebwiller a décidé de condamner l’exploitant de la centrale nucléaire de Fessenheim pour avoir mal géré une fuite d’eau de près d’une centaine de mètres cubes survenue en 2015 et nécessitant l’arrêt du réacteur numéro 1.

>> A lire aussi : Alsace: Décision attendue ce mercredi dans l'affaire des fuites d'eau de la centrale de Fessenheim

Egalement 9.000 euros à verser à trois associations antinucléaires

Après une plainte déposée par cinq associations, EDF a précisément été jugée coupable par la justice d’avoir « exploité une installation nucléaire de base en violation des règles générales » du Code de l’environnement, et de n’avoir pas « mis en œuvre les actions curatives, préventives et correctives appropriées », après le premier incident.

>> A lire aussi : En attendant de voir la fermeture de Fessenheim actée, salariés et associations dans l'expectative

En outre, l’entreprise est également condamnée à verser 9.000 euros à trois des associations qui avaient déposé la plainte. Dans un communiqué envoyé dans l’après-midi, les cinq organisations antinucléaires se sont justement félicitées « de cette condamnation de l’exploitant délinquant » qui avait été critiqué dans ce cas par l’ASN.