Vosges: Trois sangliers tués dans un champ par une voiture, les coupables reconnus deux mois après

FAITS DIVERS Près de deux mois après un rodéo sauvage dans un champ qui a coûté la vie à trois jeunes sangliers, les coupables ont été interpellés avant de reconnaître les faits. Ils seront jugés en juin…

B.P.

— 

Trois sangliers, au total, ont été retrouvés morts, écrasés, le 27 décembre. Illustration
Trois sangliers, au total, ont été retrouvés morts, écrasés, le 27 décembre. Illustration — ARDEA/MARY EVANS/SIPA

A la fin du mois de décembre, l’affaire a largement ému dans la commune de Hadol, dans les Vosges. Au sud d’ Epinal, trois sangliers ont été retrouvés morts, un matin, dans un champ. Les traces visibles ont vite permis de comprendre que les trois jeunes bêtes ont été écrasées dans ce qui ressemble à un rodéo sauvage, d’après Vosges Matin.

Troisièmes faits de ce type dans la commune

Après une plainte déposée par les sociétés de chasse d’Hadol et de Raon-aux-Bois et un peu moins de deux mois d’enquête entre l’Office national de la chasse et de la faune sauvage et la gendarmerie, les coupables viennent finalement d’être interpellés cette semaine. Ils ont même rapidement reconnu les faits, selon le quotidien vosgien.

>> A lire aussi : Alsace: En pleine battue, un chasseur mordu à la jambe par un sanglier

« C’est tout simplement un acte de barbarie, avaient asséné les présidents des sociétés de chasse de Raon-aux-Bois et Hadol, après les troisièmes faits de ce type parvenus dans la commune vosgienne, le 28 décembre. Un véritable massacre. C’est de l’acharnement. C’est tuer pour tuer. » Les individus sont convoqués au tribunal en juin.