Primaire de la gauche: Dans la Meuse, Manuel Valls s'incline avec 49,3% des suffrages

POLITIQUE Après avoir utilisé à six reprises le fameux article 49.3 de la Constitution sur les projets de lois Macron et El Khomri, Manuel Valls s’est incliné au second tour de la primaire de la gauche avec 49,3 % des suffrages…

B.P.

— 

Benoît Hamon a remporté la primaire de la gauche avec 58,71% des voix contre l'ancien Premier ministre Manuel Valls.
Benoît Hamon a remporté la primaire de la gauche avec 58,71% des voix contre l'ancien Premier ministre Manuel Valls. — Christophe Ena/AP/SIPA

Drôle de clin d’œil. L’ancien Premier ministre défait au second de la primaire de la gauche face à Benoît Hamon (et ses 58,71 %) n’y portera d’ailleurs guère d’importance ce lundi. Mais à la lecture des résultats départementaux du scrutin, celui de la Meuse (aux 3620 électeurs) relayé par L’Est Républicain a de quoi faire sacrément sourire.

>> A lire aussi : Benoît Hamon vainqueur avec 58,65%, contre 41,35% pour Valls (résultats partiels)

Un chiffre symbolique

Dans le département lorrain, Manuel Valls a perdu avec 49,3 % des voix, contre 50,7 % à Benoît Hamon. Les partisans du vainqueur y verront probablement un beau symbole, après l’utilisation de l’article 49, alinéa 3 de la Constitution à six reprises par le gouvernement de Manuel Valls, sur les projets de lois Macron et El Khomri.

>> A lire aussi : Valls prêt à supprimer «purement et simplement» le 49-3, qu'il a pourtant beaucoup utilisé

En pleine campagne mi-décembre, l’ancien Premier ministre avait d’ailleurs surpris en proposant de supprimer cet article, hors texte budgétaire. « Je connais les effets pervers du 49-3, avait-il déclaré sur France Inter. Dans la société de la participation dans laquelle nous vivons, son utilisation est devenue dépassée et apparaît brutale. »