Football: Malgré une bâche installée cinq jours avant, Racing-Tours reporté à la dernière minute en Ligue 2

SPORT Prévu à 20h ce vendredi pour le compte de la 21e journée de Ligue 2, le match entre le Racing club de Strasbourg et Tours a été reporté à l'heure du coup d'envoi, malgré un terrain bâché en amont à la Meinau...

Bruno Poussard

— 

Tout était prêt à 20h, mais les acteurs de ce Racing-Tours ne sont jamais sortis, à cause d'un terrain gelé.
Tout était prêt à 20h, mais les acteurs de ce Racing-Tours ne sont jamais sortis, à cause d'un terrain gelé. — B. Poussard / 20 Minutes.

Les drapeaux étaient tendus. Les plaids étaient sortis, aux quatre coins des tribunes très clairsemées. Et le kop rempli de grands motivés n’avait pas attendu pour chanter. Mais les acteurs, eux, ne sont jamais sortis à l’heure du coup d’envoi… Annoncée titulaire, la recrue du Racing Jean-Eudes Aholou devra donc attendre pour découvrir la Meinau.

>> A lire aussi : Ce que la nouvelle recrue du Racing Jean-Eudes Aholou doit savoir de Strasbourg

A cause d’une pelouse jugée impraticable, la rencontre entre Tours et Strasbourg de la 21e journée de Ligue 2 a ainsi été reportée. A la toute dernière minute. Seconde, même. « On a retardé la décision pour tenter au maximum de faire jouer ce match, au vu des moyens engagés et déployés par le club », justifie l’arbitre, Sylvain Palhies.

La bâche enlevée vers 18h, mais le terrain de nouveau gelé ensuite

Le Racing, pourtant, avait déployé une bâche dès le début de la semaine. Mais elle n’a pas empêché que la pelouse ne gèle à nouveau, une fois retirée, peu avant 18h. « Par endroits, le terrain est une vraie pierre, renchérit-il sur ce qui restera son premier report. Le rond central, par exemple, est complètement gelé, comme certains côtés. »

Arrivé deux heures avant le début de la rencontre, Sylvain Palhies a vite compris l’issue probable de la soirée. Mais il a d’abord laissé les joueurs s’échauffer, afin qu’ils donnent leur avis. Ceux que 20 Minutes a pu croiser ont confirmé partager son opinion. « C’est le plus sage, termine l’arbitre. La priorité reste la santé des joueurs. »

Le kop, pourtant bien rempli, est resté de longues minutes à chanter, en regrettant la décision...
Le kop, pourtant bien rempli, est resté de longues minutes à chanter, en regrettant la décision... - B. Poussard / 20 Minutes.

Une nouvelle date à fixer par la Ligue, maintenant

Les acteurs remettront donc ça un autre jour. « Les règlements prévoient dans ce cas que le match se joue le lendemain, mais les prévisionnistes météo que nous avons contactés en urgence n’estiment pas d’amélioration possible des températures d’ici samedi après-midi », termine Noël Didier, le délégué.

Le match se rejouera à une date qui reste à fixer. Probablement pas en février, devant le calendrier chargé des Strasbourgeois. Les supporters les plus acharnés, néanmoins restés un moment à donner de la voix après la décision, devront donc attendre encore un peu pour retrouver la Meinau en mode Ligue 2 en 2017.