Attentat déjoué: Lié à la cellule arrêtée à Strasbourg en novembre, un homme interpellé en Espagne

TERRORISME Présenté comme proche d’un des quatre Strasbourgeois arrêtés en novembre et soupçonnés de planifier un attentat, un homme a été interpellé à Saint-Sébastien, au Pays Basque…

B.P. avec AFP

— 

En novembre, les membres de la DGSI ont mené ce coup de filet, notamment à Strasbourg, après huit mois d'enquête.
En novembre, les membres de la DGSI ont mené ce coup de filet, notamment à Strasbourg, après huit mois d'enquête. — VINCENT WARTNER / 20 Minutes

Le 20 novembre 2016, un vaste coup de filet antiterroriste mené par les services de renseignements français permettait d’interpeller quatre individus soupçonnés à Strasbourg, un autre à Marseille. En ce début de semaine, la police espagnole annonce l’arrestation d’un homme en lien avec cette cellule, à Saint-Sébastien au Pays Basque.

>> A lire aussi : Quatre hommes arrêtés à Strasbourg, deux à Marseille

Présenté comme un professeur de boxe marocain, ce dernier est soupçonné d’avoir dirigé une cellule de recrutement (vers la Turquie) de combattants du groupe Etat islamique, en lien avec des individus déjà arrêtés. Un des membres de sa cellule serait donc aussi un des hommes arrêtés en novembre en Alsace.

Des soupçons sur une action visée le 1er décembre

Selon les informations dévoilées par les autorités, ces quatre hommes étaient soupçonnés de faire partie d’un commando qui envisageait une action terroriste en France le 1er décembre. Plusieurs cibles présumées en région parisienne avaient notamment été évoquées alors que des armes avaient également été saisies.