Préservatifs, bouteilles et cris, la prostitution s'invite dans les jardins d'une rue de Nancy

FAITS DIVERS A Nancy, la prostitution créerait de sacrées nuisances dans deux rues proches du centre-ville, avec des préservatifs, des bouteilles d’alcool voire des actes dans certains jardins…

B.P.
— 
Des préservatifs usagers sont fréquemment retrouvés dans des jardins de ces rues de Nancy.
Des préservatifs usagers sont fréquemment retrouvés dans des jardins de ces rues de Nancy. — Superstock / Sipa.

Dans ces deux rues de Nancy, le phénomène est visiblement (presque historiquement) connu. Mais d’après le récit effectué par des riverains dans les colonnes de L’Est Républicain, la prostitution aurait pris de sacrées proportions ces dernières années. Une pétition a même été lancée.

Les faits se produisent dans deux rues proches du centre-ville de Nancy.
Les faits se produisent dans deux rues proches du centre-ville de Nancy. - Capture d'écran / Google Maps.

Des actes sexuels jusque dans certains jardins

Plusieurs habitants décrivent ainsi entendre fréquemment des cris, la nuit, et retrouver le matin des préservatifs, des bouteilles ou d’autres canettes dans leurs jardins. Certains disent même avoir vu des actes sexuels sur leur terrain… D’autres parlent de menaces de la part de proxénètes. La mairie n’aurait toujours pas réagi aux courriers des voisins.