Strasbourg: Le guide de survie pour les soldes d'hiver

COMMERCE «20 Minutes» vous aide à sortir la tête haute de la période de soldes qui débute ce mercredi 11 janvier...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg: Le guide de survie pour les soldes d'hiver (Illustration)
Strasbourg: Le guide de survie pour les soldes d'hiver (Illustration) — P.MAGNIEN / 20 MINUTES

Vous les attendiez depuis un moment, avec un degré d’excitation certain. On ne parle pas des flocons de neige ou des galettes des rois, ça, c’est passé… mais des soldes bien sûr ! Le coup d’envoi du mois de rabais c’est ce mercredi. Mais ça, vous le saviez sans doute déjà.

Pour que votre séance shopping se déroule sans accroc à Strasbourg, 20 Minutes vous livre son guide de survie.

Comment s’habiller ?
Concrètement, on fait comment pour faire du shopping sous la pluie ou la neige, quand il fait à peine 4°C au meilleur de la journée ? Ah, les joies des soldes d’hiver… Bon, on serre les dents et on laisse le gros manteau à la maison (mais pas l’écharpe et les gants). Il fait de toute façon trop chaud pour lui dans les boutiques. Astuce : on enfile un vêtement thermique, une doudoune très fine ou sans manche. Privilégiez aussi la capuche au parapluie pour avoir les mains libres. Pour la même raison, on choisit en toute logique un sac bandoulière.

>> A lire aussi: Quatre conseils pour éviter un coup de chaud pendant les soldes d'hiver

Où se garer ?
Evitez de chercher une place de stationnement en voirie et gratuite, vous allez perdre votre temps. Misez sur les parkings en ouvrage. Au Rivétoile, si vous envisagez des achats au centre commercial (parking gratuit à partir de 20 euros d’achats) ou à la Krutenau. De l’autre côté du centre-ville, vous devriez assez facilement trouver une place dans les parkings des Halles.
Si vous ne comptez pas porter beaucoup de sacs, la bonne solution reste le parking-relais. C’est économe, et puis il y aura moins de monde que durant le marché de Noël.

Comment s’occuper ?
Si vous avez déjà terminé vos emplettes mais que votre conjoint(e) ou votre ado n’en a pas terminé avec la cabine d’essayage, voilà quelques idées pour tuer le temps : aller boire un café ou se faire une toile (voir aussi le point « Et si on s’en fiche des soldes ? »). Pour info, un exemplaire de 20 Minutes peut vous tenir un certain temps (enfin surtout si vous avez du mal avec les mots fléchés ou le sudoku) et ça se transporte plus facilement qu’un bouquin. Enfin, on dit ça, on ne dit rien…

Où reprendre des forces ?
Passer de boutique en boutique, scruter les meilleures affaires, se déshabiller puis se rhabiller, patienter avant de passer en caisse… Faire les soldes peut être éprouvant. Une pause-café va s’imposer, surtout par ce froid. Les adresses ne manquent pas à Strasbourg, du célèbre Starbucks aux traditionnels salons de thé alsaciens en passant par des concepts locaux comme Oh my godness.
Variante pour celles et ceux qui préfèrent le chocolat chaud : le spécialiste du genre Gagao. Côté restauration, sauf si vous avez besoin d’une grande pause, évitez la formule entrée-plat-dessert au restaurant : ça prend du temps et la digestion va plomber votre après-midi.

Et si on s’en fiche des soldes ?
On vous l’assure : la Terre est aussi peuplée de personnes tout à fait sensées qui n’en ont absolument rien à faire des soldes. Si vous faites partie de cette catégorie, vous aurez donc compris qu’il faudra éviter de se promener au centre-ville ou dans les centres commerciaux ces prochains jours.
Allez plutôt au cinéma : les salles seront vidées des accrocs au shopping et Dalida viendra vous tenir compagnie (sauf si vous préférez le film d’Edouard Bear). Vous pouvez aussi profiter de cette période pour découvrir les dernières expositions présentées dans les différents musées strasbourgeois.