Strasbourg: Avec NicePlaces, réserve une table, commande ton plat en avance et fait des rencontres en une application

CONSOMMATION Deux concepteurs alsaciens ont mis au point l’application mobile NicePlaces…

Alexia Ighirri
— 
Strasbourg: Avec NicePlaces, réserve une table, commande ton plat en avance et fait des rencontres en une application.
Strasbourg: Avec NicePlaces, réserve une table, commande ton plat en avance et fait des rencontres en une application. — G. Varela / 20 Minutes

Chercher un restaurant dans le quartier, regarder s’il est ouvert, s’il reste de la place, consulter les avis des consommateurs… Les jongles entre Google, Google Maps, Facebook ou d’autres sites comme La Fourchette, c’est fini.

Avec leur application mobile NicePlaces, les concepteurs alsaciens Léo Bertinotti et Raphaël Schättler ont réussi à concentrer tous ces services sur un seul support, pour les bars, restaurants et boîtes de nuit. De quoi faciliter tous types de sorties.

Les deux concepteurs de 26 et 27 ans, amis d’enfance, en ont eu l’idée pendant leurs vacances en Italie : « On ne savait pas où sortir et on voulait rencontrer du monde. Or quand tu es à l’étranger, c’est difficile via les réseaux sociaux », raconte Léo Bertinotti.

Des points à cumuler, des cadeaux à gagner

Concrètement, NicePlaces permet à son usager de rechercher un établissement, de consulter sa carte, de réserver une table voire de commander son plat à l’avance pour gagner du temps. L’appli prend ensuite une tournure « site de rencontres », au sens large du terme : il est possible de voir qui se rend dans l’établissement et éventuellement d’engager une conversation. Que celles et ceux qui ne veulent pas être enquiquinés par un(e) inconnu(e) se rassurent, l’aspect « réseau social » peut être désactivé.

Cerise sur le gâteau, le consommateur peut accumuler des points à chaque fois qu’il répertorie un établissement ou qu’il utilise les services de l’application. Des points qu’il peut échanger contre des cocktails gratuits voire des cadeaux bien plus importants chez les partenaires.

Une version pour les professionnels

Disponible pour le grand public depuis vendredi seulement, l’application gratuite NicePlaces a déjà une petite sœur : NicePlacesPro qui, comme son nom l’indique, est destinée aux professionnels du secteur.

Pour son lancement, l’appli compte 1.600 établissements inscrits dans la base de données et – petit bémol – seulement une dizaine de partenaires utilisant ce support pour gérer leur établissement et proposer des cadeaux en échange des points cumulés.

Les deux jeunes hommes préfèrent, pour le moment, se limiter à l’Alsace et démarcher des établissements de ce territoire. Même s’il est possible pour l’usager d’en signaler un installé en dehors de la région.