Alsace: La ville de Colmar se porte candidate pour recevoir une nouvelle prison

SOCIETE Après l’annonce du plan de lutte contre la surpopulation carcérale incluant la création d’une nouvelle prison dans l’agglomération strasbourgeoise, la ville de Colmar a déposé sa candidature…

B.P.

— 

A Strasbourg, la prison de l'Elsau, en situation de surpopulation, est une des trois d'Alsace.
A Strasbourg, la prison de l'Elsau, en situation de surpopulation, est une des trois d'Alsace. — G.Varela/20 minutes

En octobre, Manuel Valls, alors Premier ministre, avait dévoilé un plan de construction de 33 nouvelles prisons d’ici 2026 pour lutter contre la surpopulation carcérale. Et parmi les neuf territoires prioritaires se trouve notamment l’agglomération strasbourgeoise. A moins que cela ne se fasse ailleurs en Alsace. C’est ce que propose en tout cas le maire de Colmar (Haut-Rhin).

>> A lire aussi : Prioritaire, Strasbourg recevra une nouvelle maison d’arrêt pour lutter contre la surpopulation carcérale

L’actuelle prison de Colmar remplacée par celle de Lutterbach ?

Ainsi que le précise France Bleu Alsace, Gilbert Meyer a dévoilé pendant ses vœux mardi que la préfecture a déposé fin décembre un dossier de candidature de Colmar afin que la ville « reste une capitale judiciaire ». « Je sais que Strasbourg hésite », a ajouté le premier magistrat à propos de l’établissement prévu de 550 places.

Et de terminer : « Si on ne devait pas obtenir cette maison d’arrêt, on serait fragilisé, surtout si en plus on devait parler de la fermeture de la maison d’arrêt de la rue des Augustins. » L’Alsace compte aujourd’hui trois prisons. Mais pour remplacer celles de Mulhouse et Colmar, une nouvelle doit ouvrir en 2020 à Lutterbach (Haut-Rhin).