Culture: Un concert dessiné, c’est quoi? Exemple avec deux artistes formés en Alsace

ART Sortis de la Haute école des arts du Rhin voilà trois ans, deux auteurs illustrateurs ont monté un spectacle sur ce nouveau format de concert dessiné en live, qu’ils présenteront à Sélestat samedi…

Bruno Poussard
— 
Jean-Charles Andrieu en plein dessin à gauche de la scène, Matthieu Chiara guitare à la main, à droite, avec l'écran de vidéoprojection au centre.
Jean-Charles Andrieu en plein dessin à gauche de la scène, Matthieu Chiara guitare à la main, à droite, avec l'écran de vidéoprojection au centre. — Jean-Charles Andrieu - Matthieu Chiara.

Les deux garçons se sont rencontrés à la Haute école des arts du Rhin. Trois ans après leur sortie, les deux auteurs illustrateurs se retrouvent ce week-end en Alsace autour d’un projet au format encore novateur.

Un concert dessiné intitulé « l’explorateur du cosmos », où le héros se balade de planète en planète à la recherche d’un spot où s’installer.

La main de Jean-Charles Andrieu en plein dessin pendant une représentation de
La main de Jean-Charles Andrieu en plein dessin pendant une représentation de - Jean-Charles Andrieu - Matthieu Chiara.

Pour le raconter, Matthieu Chiara utilisera sa guitare, et Jean-Charles Andrieu ses stylos au Fonds régional d’art contemporain (Frac), à Sélestat samedi. En musique, leur récit s’articulera autour des dessins réalisés en live sur scène et projetés sur grand écran. Le tout en rythme !

Un format encore nouveau, aux nombreuses possibilités

Ce nouveau support, ils l’ont découvert au festival de la bande dessinée d’Angoulême, avant de le bosser lors de workshops au fil de leur formation dans l’école supérieure d’art alsacienne. « C’est un outil un peu vierge, il y a plein de choses à faire », attaque Matthieu Chiara.

Jean-Charles Andrieu et Matthieu Chiara dans les rues de Strasbourg, où ils ont étudié.
Jean-Charles Andrieu et Matthieu Chiara dans les rues de Strasbourg, où ils ont étudié. - B. Poussard / 20 Minutes.

« C’est un rapport différent au public, renchérit Jean-Charles Andrieu. Comme on est face au spectateur, on peut le surprendre ». Et ils en jouent, en enchaînant des séquences se rapprochant parfois même du dessin d’animation.

« Les moyens sont basiques, avec du papier, sans trucage, ça crée quelque chose d’assez fascinant pour le public », rebondit le Strasbourgeois.

Un gros boulot de construction, mais toujours une place à l’improvisation

Sans oublier de laisser néanmoins une petite place à l’improvisation, l’histoire est construite longtemps en amont, à la manière d’une BD ou d’un livre sur lesquels ils ont également l’habitude de travailler.

Jean-Charles Andrieu et Matthieu Chiara en pleine représentation dans une ambiance bleue.
Jean-Charles Andrieu et Matthieu Chiara en pleine représentation dans une ambiance bleue. - Jean-Charles Andrieu - Matthieu Chiara.

« Ce n’est pas notre premier concert dessiné, mais c’est probablement le plus abouti », se réjouit Matthieu Chiarra, 33 ans. Joué une petite dizaine de fois, le spectacle est en constante évolution. Avec des auteurs de plus en plus à l’aise.

Un spectacle gratuit. Programmé samedi à 17 h dans la salle de spectacle du Frac d’Alsace à Sélestat, l’accès à ce concert dessiné est gratuit sur réservation, au 03 88 58 87 55 ou sur servicedespublics@culture-alsace.org.