Centrale nucléaire de Fessenheim.
Centrale nucléaire de Fessenheim. — G. VARELA / 20 MINUTES

ECONOMIE

Centrale de Fessenheim: Un deuxième réacteur à l’arrêt pour trois semaines

EDF doit fermer un deuxième réacteur de la centrale nucléaire de Fessenheim pour vérifier des générateurs de vapeur…

L’anomalie doit être vérifiée dans cette centrale toujours controversée. Le réacteur n° 1 de la centrale nucléaire de Fessenheim, en Alsace, a été arrêté, dans la nuit de vendredi à samedi, selon les DNA. Cet arrêt, qui est intervenu à minuit, doit durer trois semaines pour réaliser des contrôles complémentaires sur trois générateurs de vapeur, dont les fonds présentent une teneur anormalement élevée en carbone.

>> A lire aussi : Centrale de Fessenheim: La justice ouvre une enquête sur l'anomalie d'un réacteur

Dégagements de vapeur d’eau non radioactive

« Cette mise à l’arrêt de l’unité de production n° 1 pourrait occasionner des dégagements de vapeur d’eau non radioactive, visibles au-dessus de la centrale », précise un communiqué d’EDF. Par ailleurs le réacteur n° 2 de cette centrale était déjà à l’arrêt depuis le 13 juin, également pour des contrôles.

Mercredi, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) avait publié une note d’information concernant ce réacteur. Une évaluation avait permis « de conclure à l’absence de risque de rupture des générateurs de vapeur (…)  équipant les réacteurs (…) l’exception des trois réacteurs Bugey 4, Fessenheim 1 et Tricastin 4 ».