Grand Est: Mais qui se cache derrière les pages météos consacrées au massif des Vosges?

SCIENCE De plus de 33.000 likes pour la plus imposante d'entre elles, plusieurs pages Facebook donnent avec précision et instantanéité la météo dans le massif des Vosges. Avec des bénévoles passionnés derrière...

Bruno Poussard
— 
Dernières minutes avant le coucher du soleil au Donon, entre Bas-Rhin et Vosges.
Dernières minutes avant le coucher du soleil au Donon, entre Bas-Rhin et Vosges. — B. Poussard / 20 Minutes.

En ce début décembre, la question revient inlassablement dans le massif des Vosges. Dans la bouche des touristes, des professionnels ou des plus jeunes habitants… « Alors, la neige, c’est pour quand ? » Après les belles chutes de mi-novembre, des passionnés répètent ces derniers jours leur pessimisme sur leurs actives pages Facebook.

Car ils sont plusieurs bénévoles à donner au quotidien leurs précises prévisions vosgiennes sur le premier réseau social. Montée en avril 2013, Météo des vallées, est la première d’entre elles, du haut de ses désormais 33.000 likes. Cartes, photos et précisions vulgarisées à l’appui, elle informe chaque jour une réactive communauté.

Des explications simples en images, cartes et textes

Les interrogations de la semaine, justement, portent sur la différence de température entre les montagnes et la plaine, puis la neige industrielle tombée jusqu’à Strasbourg. A l’aide d’un cliché réalisé en avion par une de leurs suiveuses, les quatre garçons derrière la page ont ainsi pu apporter de larges détails schématisés, lundi soir.


La réussite de ces pages tient à leur réactivité. « On a la volonté d’apporter des explications, de faire de la pédagogie », complète Quentin Colle, fondateur de Météo des vallées à Rupt sur Moselle début 2013. Aujourd’hui étudiant en géo à Nancy, le garçon de 21 ans a accueilli trois autres passionnés (alsaciens ou vosgiens) rencontrés sur des forums.

Même histoire pour la page régionale Météo Lor', lancée en 2010 et transformée en association autour de cinq membres. Pour eux aussi, les questions reçues sont nombreuses. « L’idée, c’est d’expliquer les phénomènes incompris et échanger autour d’une info de proximité », précise Florian Pasiecznik, étudiant en géo à la fac de Metz.

Une belle réactivité avec un bulletin détaillé par jour

Tous rédigent un bulletin par jour, remis à jour. En débutant leurs prévisions présentées sur cartes par une agrégation de contenus, de Météo France ou la Chaîne Météo pour Charmes et météo des Hautes Vosges, de Meteociel.fr pour Météo Lor' ou d' Infoclimat pour Météo des vallées. Avec de précieuses données pour ces deux derniers.

Le lac du Ballon enneigé, au pied du Grand Ballon, au mois de novembre.
Le lac du Ballon enneigé, au pied du Grand Ballon, au mois de novembre. - B. Poussard / 20 Minutes.

Infoclimat et Meteociel recensent en fait les informations en libre accès de nombreuses stations météo aux quatre coins du pays, souvent de passionnés bien équipés. Avec une bonne connaissance du massif, les Vosgiens tirent ainsi leurs prévisions détaillées de la température ou du niveau d’humidité dans plusieurs spots des vallées.

Parfois leurs propres stations météo pour leurs prévisions

Outre ces données et les images des webcams des stations, Quentin Colle de Météo des vallées a même monté sa propre station, avec pluviomètre, anémomètre, thermomètre ou encore capteur solaire. Météo Lor' (aux 22.500 abonnés) commence, elle, à nouer des partenariats pour en disposer dans les mairies comme à Herserange.

Le sommet du Hohneck, un jour de grand soleil.
Le sommet du Hohneck, un jour de grand soleil. - B. Poussard / 20 Minutes.

« Mais pour étudier le climat sur le long terme dans un massif, il faut prendre compte le relief, l’altitude, le versant, ou l’impact des habitations », ajoute Florian Pasiecznik, originaire de Meurthe-et-Moselle. Et pour des retours précis, rien de mieux qu’impliquer les suiveurs de leurs pages, habitants pour beaucoup aux quatre coins des Vosges.

Une remontée d’informations d’internautes et de contacts en hauteur

Cette remontée d’informations va parfois même plus loin. Focalisée elle sur l’ouverture des stations pendant l’hiver, Infos ski & neige Vosges centralise tout ça dans ses bulletins d’ouverture à travers des contacts avec exploitants, dameurs, ou encore pisteurs là-haut, en plus des informations de chaque site Internet des domaines.

Au fil des ans, la page lancée par Adrien Ciman (étudiant de 23 ans dans le civil) en 2011 a même décidé de fournir le planning des activités nocturnes sur les hauteurs, ou encore de montrer les coulisses des stations, notamment en avant-saison. Comme elle, chaque page Facebook a en fait choisi son credo afin d’éviter une trop forte concurrence.

Le Rocher de Mutzig dans le brouillard, au des sommets au-dessus de 1.000 mètres les plus au nord des Vosges.
Le Rocher de Mutzig dans le brouillard, au des sommets au-dessus de 1.000 mètres les plus au nord des Vosges. - B. Poussard / 20 Minutes.

De nombreuses photos (par et) pour les amoureux du massif

Charmes et météo des Hautes Vosges, par exemple, s’est recentrée sur une partie du massif seulement, avec de plus en plus de (belles) photos. Basé à la Bresse, Philippe Camus, 55 ans, gère cette dernière depuis 2012 en prenant (beaucoup) sur son temps libre : « Je voulais partager autour de cette magnifique région qui plaît beaucoup. »

Le point commun de toutes ces pages, c’est une passion pour le massif des Vosges, en plus de la météo. En montrant donc aussi son plus beau visage, notamment de certaines faces moins connues, avec leurs photos ou celles de leurs internautes. Et ça plaît. « Des messages d’amour pour les Vosges, j’en reçois même des Etats-Unis, de Taïwan, ou d’Australie », termine Philippe Camus.