« La Nouvelle Star » est passée par ici

P. W. - ©2007 20 minutes

— 

Accéder à la gloire vaut bien quelques sacrifices. Massés devant le Palais des fêtes, rue Sellénick, ils étaient près de 4 000 à attendre hier pour participer aux présélections de l'émission de M6 « La Nouvelle Star ». Une première à Strasbourg que les candidats entendaient bien ne pas rater. « La plupart sont arrivés à 8 h ce matin », confie, amusé, un agent de sécurité peu avant 14 h 30.

Avec ces faibles températures, la longue attente en a refroidi quelques-uns. Aux grands maux, les grands remèdes. La chaîne avait tout prévu, même un « chauffeur » d'ambiance. « Montrez-moi que Stras­bourg n'est pas une ville pourrie », lance Moïse, le coordinateur de l'émission. Effet garanti puisque ni une ni deux, la foule entonne « Strasbourg, c'est rock'n'roll ! » Pour la production, il est l'heure de lâcher le jury dans l'arène. Moteur, on tourne ! Les artistes Lio et Sinclair, le producteur André Manoukian et le journaliste Philippe Manoeuvre font leur apparition en compagnie de Virginie Efira, la présentatrice du show. Petit hic, la voiture qui les transporte n'étant pas dans le champ des caméras, il faut refaire la prise pour le plus grand plaisir d'un public survolté. Au même moment, à l'intérieur du Palais des fêtes, l'ambiance se veut plus studieuse. Jules, qui affiche fièrement son numéro 14 321, reprend devant un casteur une chanson de Seal avant d'interpréter une composition qu'il a spécialement écrit pour Calogero. Deux minutes plus tard, la sentence tombe : il ne sera pas la « Nouvelle Star » 2008.