Jura: Un séisme de magnitude 3,6 localisé à Dole

GÉOLOGIE Une secousse de 3,6 sur l'échelle de Richter a été ressentie ce samedi 3 décembre, au nord du Jura, et à l'ouest du département du Doubs...

Olivier Aballain

— 

Localisation du séisme du 3 décembre 2016, près de Dole (Jura)
Localisation du séisme du 3 décembre 2016, près de Dole (Jura) — Google Maps

La secousse a été détectée vers 10h01 ce 3 décembre, et a été localisée à trois kilomètres sous terre. Le réseau d’observation coordonné par l’université de Strasbourg (Renass) a repéré ce samedi matin un séisme de magnitude 3,6 à environ 5 kilomètres au sud-est de Dole, dans le Jura.

Capture d'écran du site du réseau national de surveillance de l'activité sismique
Capture d'écran du site du réseau national de surveillance de l'activité sismique - Renass

L’information, publiée par Le Progrès de Lyon, est corroboré par le bureau central simsologique français (BCSF), qui annonçait quant à lui initialement une magnitude de 4,1 sur l’échelle de Richter.

Deux à quatre fois plus fort qu’un séisme non ressenti

Le réseau Renass avait d’abord communiqué une magnitude de 3,8. Mesuré à 3,6 sur l’échelle de Richter, un séisme est deux à quatre fois plus fort que la plus faible secousse pouvant être directement ressentie par l’Homme. Les dégâts observés restent rares à ce niveau, du moins en France.

Si l’on en croit les remontées de témoignages internet, compilées par le BCSF, la secousse de ce samedi matin a été essentiellement ressentie à l’extrémité nord du Jura, et à l’ouest du Doubs.

Un témoin habitant à Mont-sous-Vaudrey (15 km de Dole) faisait état d’un « grondement (…) d’une à deux secondes de durée (…) faisant vibrer fenêtres et portes ». Un autre, localisé à Dole, situe le phénomène « entre le bruit d’un avion à réaction, et l’explosion, mais sur plusieurs secondes accompagné de vibrations importantes ».