Strasbourg: Que s’est-il passé lors de l’homicide au Neuhof mardi soir ?

FAITS DIVERS Ce que l’on sait sur l’homme assassiné au Neuhof mardi soir...

Gilles Varela

— 

Lieu où la voiture a fini sa course, le 29 novembre 2016 au Neuhof, au croisement de l'avenue du Neuhof et de la rue des Eyzies.
Lieu où la voiture a fini sa course, le 29 novembre 2016 au Neuhof, au croisement de l'avenue du Neuhof et de la rue des Eyzies. —

Il était un peu plus de 18 h mardi au Neuhof, quand deux hommes à scooter ont tiré sur un automobiliste. Ce dernier, touché à la tête, a fini sa course sur la voie du tramway, à l’angle de l’avenue du Neuhof et de la rue des Eyzies.

Selon une source proche de l’enquête, la victime est un homme âgé de 30 ans, père de deux enfants, originaire du quartier de Cronenbourg mais installé au Neuhof. Il est (ou a été) défavorablement connu des services de police, notamment pour des affaires de stupéfiants et de trafic d’argent.

Une image qui choque

Les deux hommes à scooter étaient entièrement vêtus de noir et portaient des casques de la même couleur. « On ne pouvait même pas voir un œil », affirme un témoin. Selon une de ses connaissances, la victime, était une « très grosse tête dans le quartier, mais il avait un grand cœur. Il aimait le foot et la boxe. »

Lieu où la voiture a fini sa course. le 29 novembre 2016 au Neuhof, au croisement de l'avenue du Neuhof et de la rue des Eyzies.
Lieu où la voiture a fini sa course. le 29 novembre 2016 au Neuhof, au croisement de l'avenue du Neuhof et de la rue des Eyzies. - G. Varela / 20 Minutes

Un autre témoignage affirme qu’une dette d’argent, « même pas une grosse somme », serait à l’origine de ce qui ressemble à un règlement de compte. Après « plusieurs tirs », l’homme aurait été touché au visage du côté gauche. Une photographie prise « alors que la victime était agonisante » a circulé un temps sur les réseaux sociaux, choquant mais aussi soulevant la colère de ses amis et d’internautes.

Malgré l’arrivée des secours, l’homme n’a pu être réanimé.