M.Pokora au marché de Noël: «J’ai été sur-contrôlé, même ma médaille de citoyen d’honneur n'a pas servi», plaisante le chanteur

SOCIETE Le chanteur M.Pokora est passé au marché de Noël pour lui renouveler son attachement. Il a aussi fait un détour au chalet de son père…

Gilles Varela

— 

M. Pokora dans le chalet de son père sur le marché de noël de Strasbourg le 28 novembre 2016.
M. Pokora dans le chalet de son père sur le marché de noël de Strasbourg le 28 novembre 2016. — G. Varela / 20 Minutes

Malgré un froid glacial, quelques personnes « dans la confidence » attendaient, discrètement, aux alentours du chalet du papa de M.Pokora ce lundi matin l’arrivée du chanteur au marché de Noël de Strasbourg. Peu après 11h, il est arrivé bien entouré, accueilli par le maire Roland Ries. Une visite secrète organisée par son ami Pierre Bardet, président des Vitrines de Strasbourg, et vite ébruitée pour la plus grande surprise des premiers visiteurs du marché de Noël.

M.Pokora, très accessible et souriant, s’est prêté volontiers au jeu des selfies pour le plus grand bonheur des quelques lycéennes qui avaient séché les cours pour l’occasion, mais aussi de mamans, toutes ravies de pouvoir approcher un juré de The Voice.

>> A lire aussi : VIDEO. NRJ Music Awards: Le Strasbourgeois M.Pokora remporte son 12e trophée

Après avoir rendu visite à son père, le chanteur, a tenu à rappeler « qu’il faut venir au marché, qu’il ne faut pas avoir peur ». « C’est vrai que l’an dernier, suite aux événements ça a un peu freiné les gens mais là, dès le premier week-end on voit que la fréquentation est en augmentation alors tant mieux. »

Un brin nostalgique, M.Pokora a ajouté : « c’est important pour moi aussi en tant que Strasbourgeois de montrer à quel point le marché de Noël compte pour moi qui a passé dans ces allées toute mon enfance. C’est un besoin pour moi aussi de venir sentir ces odeurs de vins chauds, de pain d’épices... »

M. Pokora dans le chalet de son père sur le marché de noël de Strasbourg le 28 novembre 2016.
M. Pokora dans le chalet de son père sur le marché de noël de Strasbourg le 28 novembre 2016. - G. Varela / 20 Minutes

 

Enfin, le chanteur s’est voulu rassurant et a plaisanté : « Tout a été fait pour la sécurité, moi-même en arrivant j''ai été sur-contrôlé et même ma médaille de citoyen d’honneur ne m’a pas servi, donc c’est qu’ils font vachement bien leur boulot ! »