Attentat déjoué: Un animateur périscolaire strasbourgeois interpellé

TERRORISME Parmi les individus interpellés à Strasbourg dans la nuit de samedi à dimanche figure un agent de la ville, animateur périscolaire en écoles maternelle et primaire à la Meinau…

Bruno Poussard (avec A.I.)

— 

Attentat déjoué: Un animateur périscolaire strasbourgeois interpellé (illustration
Attentat déjoué: Un animateur périscolaire strasbourgeois interpellé (illustration — G. VARELA \20 MINUTES

« Il semblerait qu’un de nos agents ait fait l’objet d’une interpellation. » C’est par ces mots que le président de l’Eurométropole de Strasbourg Robert Herrmann l’a annoncé ce lundi matin. Parmi l’ensemble des individus arrêtés à Strasbourg dans le cadre de l’opération antiterroriste figure donc un animateur périscolaire de l’école de la Meinau.

>> A lire aussi: Ce que l'on sait des suspects arrêtés à Strasbourg et Marseille

Un animateur qui a « toujours apporté satisfaction »

Agé de 37 ans et vacataire depuis 2005, l’homme a été titularisé en 2014 dans ces deux maternelle et primaire. L’adjointe au maire en charge de l’éducation Françoise Buffet souligne qu'« il n’y avait rien à dire sur ses qualités professionnelles ». Il faisait l’objet d’une habituelle évaluation annuelle qui a toujours « apporté satisfaction » dans son travail le midi et le soir.

L’animateur interpellé dans la nuit de samedi à dimanche n’a pas d’enfant, n’est pas marié et n’est pas fiché S. Sa hiérarchie et ses collègues n’ont visiblement jamais eu d’inquiétude à son encontre. « Il semblait apprécié des enfants qu’il côtoyait au travaillait, reprend Julie Araneder, directrice du service éducation. Son responsable était effaré. »

Quatre ordinateurs également saisis à l’école

Au sein de ce groupe d’individusdont le projet d’attentat a été déjoué, dixit le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, cet homme de 37 ans serait le seul résident de Strasbourg, et deux pistolets automatiques auraient par ailleurs été retrouvés dans son logement.

>> A lire aussi : Attentat déjoué: «Ce sont des mensonges, c'est de la propagande du gouvernement, des flics, des journalistes»

« Vu l’arsenal retrouvé chez eux et la violence de la documentation, ils auraient pu passer à l’action très rapidement », fait savoir une source proche à L’Obs. Dans ces deux écoles voisines de la Meinau, les quatre ordinateurs auxquels avaient accès les animateurs périscolaires ont par ailleurs été saisis.

Une réunion doit justement y avoir lieu mardi à la sortie des classes, afin de donner des informations aux parents et les rassurer, en répondant aux questions.

>> A lire aussi : VIDEO. Terrorisme: «Un attentat a été déjoué», annonce le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve

La ville de Strasbourg et son marché de Noël n’auraient pas été ciblés

Au total, quatre hommes ont été interpellés à Strasbourg dans la nuit de samedi à dimanche, et trois autres à Marseille. Ils ont entre 29 et 37 ans et sont de nationalité française, marocaine et afghane, selon le ministre de l’Intérieur à propos des avancées de cette enquête ouverte voilà huit mois.

>> A lire aussi : Menaces d'attentats: Le marché de Noël de Strasbourg ne sera pas annulé malgré l'opération antiterroriste

Si Strasbourg n’était donc pas particulièrement ciblée d’après les pouvoirs publics, « la police cherche des liens que nous ne connaissons pas » à propos de l’agent de la ville, a précisé Robert Herrmann. Les opérations de police en cours devraient être suivies, plus tard, de précisions du procureur de la République, François Molins.