Menaces d'attentats: Le marché de Noël de Strasbourg ne sera pas annulé malgré l'opération antiterroriste

SOCIETE Dans un point presse conjoint, le maire de Strasbourg et le président de l’Eurométropole ont confirmé l’organisation du marché de Noël, insistant ne pas vouloir céder « à la menace »…

Bruno Poussard

— 

Comme en 2015, malgré un contexte sécuritaire fort, le marché de Noël de Strasbourg aura néanmoins toujours lieu.
Comme en 2015, malgré un contexte sécuritaire fort, le marché de Noël de Strasbourg aura néanmoins toujours lieu. — G. Varela / 20 Minutes

A Strasbourg, les élus ont attendu les déclarations de Bernard Cazeneuve pour s’exprimer. Peu après l’intervention du ministre de l’Intérieur, Roland Ries et Robert Herrmann ont eux confirmé l’organisation du marché de Noël ce matin. « Par téléphone, Bernard Cazeneuve m’a indiqué que ce n’était pas en rapport », a déclaré le maire.

>> A lire aussi : VIDEO. Terrorisme: Ce que l'on sait des personnes arrêtées à Strasbourg et Marseille dont le projet d'attentat a été déjoué

Strasbourg seulement une « base arrière » possible ?

« C’est plutôt en région parisienne que ces attentats auraient pu être organisés », a-t-il ajouté. Pour cette action « déjouée » (dixit le ministère), Strasbourg aurait simplement pu servir « de base arrière », d’après une source proche du dossier. Les élus insistent : il ne faut pas céder à la menace.

>> A lire aussi : Terrorisme: «Aucune information» sur un lien entre les quatre arrestations et le marché de Noël

« La décision prise l’an dernier de maintenir a été accueillie positivement par les commerçants et les Strasbourgeois, défend enfin Roland Ries. Seul un cas de menace précise pourrait justifier d’arrêter le marché de Noël. […] Mais le faire aujourd’hui serait un formidable encouragement pour aller plus loin. »

Les dernières mesures de sécurité seront annoncées jeudi

Longuement discuté depuis des mois entre la municipalité et la préfecture, le plan de sécurisation du marché de Noël a notamment intégré la mise en place de plots et de fosses à l’entrée de la Grand Île pour en bloquer l’accès aux véhicules. « Cela reste un des événements les plus sécurisés de France », rappelle Robert Herrmann.

Les dernières mesures doivent justement être annoncées ce jeudi, à la veille de l’inauguration programmée de cette 446e édition. Dans le contexte actuel, les détails seront donc peaufinés dans les jours à venir. Mais déjà, l’office de tourisme fait savoir que la plateforme de la Cathédrale de Strasbourg sera fermée à cette période.

Un agent de l’Eurométropole serait en revanche en garde à vue

Si Strasbourg n’était donc pas particulièrement ciblée d’après les pouvoirs publics, un agent de la ville aurait en revanche fait l’objet d’une de ces interpellations, ainsi que l’a annoncé le président de l’Eurométropole. « La police cherche des liens que nous ne connaissons pas », a dans la foulée précisé Robert Herrmann.

A défaut d’en savoir plus, aucun autre détail n’a été donné sur cette personne en garde à vue. « Cela relève exclusivement de l’autorité du procureur de la République », a enfin ajouté Robert Herrmann. Si des opérations de police restent ainsi en cours dans le cadre de cette enquête, le marché de Noël lancé vendredi ne devrait donc pas être impacté.