VIDEO. Terrorisme: «Un attentat a été déjoué», annonce le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve

SECURITE Sept hommes, soupçonnés de commettre un attentat, ont été interpellés à Strasbourg et Marseille dans la nuit de samedi à dimanche...

Alexia Ighirri

— 

Bernard Cazeneuve
Bernard Cazeneuve — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

11h32: Fin de la prise de parole du ministre.
Ce live est désormais terminé. Merci de nous avoir suivi.

 

 

11h30: Concernant le coup de filet de ce week-end à Strasbourg et Marseille plus précisément, le ministre a parlé d'un «projet d'attentat imminent multisites». Les investigations se poursuivent.

 

11h30: Le ministre de l'Intérieur fait un bilan chiffré.

 

Depuis le début de cette année 2016, il y a eu 418 interpellations.
Depuis le 1er septembre 2016, 143 personnes ont été interpellées et 52 individus ont été écroués et 21 placés sous contrôle judiciaire.
Pour le seul mois de novembre, les services ont interpellé 43 individus, dont 28 ont été immédiatement déférés. «Autant d'attentats et de drames évités», conclut Bernard Cazeneuve.

 

11h25 : L’enquête a été ouverte il y a 8 mois. Une première série de cinq interpellations avait eu lieu le 14 juin 2016, avec deux premières incarcérations

11h25: «Un attentat a été déjoué», annonce le ministre

11h23: Parmi les sept interpellations, six hommes sont inconnus des renseignements, précise le ministre.

11h22: Sept hommes interpellés dans la nuit de samedi à dimanche à Strasbourg et Marseille.
Ils ont entre 29 et 37 ans, de nationalité française, marocaine et afghane.

11h20: Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve vient d'arriver.

Suite à un nouveau coup de filet antiterroriste, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve prend la parole. Il fait le point sur l'enquête.

>> A lire aussi: Quatre hommes arrêtés à Strasbourg, deux à Marseille