Strasbourg: Les marchés «Off» se font un cadeau pour Noël

NOËL Les initiatives strasbourgeoises qui proposent d’envisager autrement les marchés de Noël fleurissent en plein hiver…

Gilles Varela

— 

Noël. Fées d'hiver à la Meinau par l'association Art puissance Art.
Noël. Fées d'hiver à la Meinau par l'association Art puissance Art. — Art Puissance Art

Parce que Noël c’est avant tout le partage, deux marchés « Off » surfent sur l’aura de Strasbourg et la venue de milliers de visiteurs pour proposer de célébrer Noël autrement. Intégrés dans le programme officiel des festivités, ils n’en restent pas moins « en marge », avec une programmation et des initiatives qui veulent donner un bon (mais gentil) coup de pied aux traditions, tout en conservant la féerie et la magie de Noël.

Art Puissance Art. Le marché Off en 2015 à la Meinau.
Art Puissance Art. Le marché Off en 2015 à la Meinau. - Art Puissance Art

Un autre monde

C’est d’ailleurs dans cet esprit que l’association Art Puissance Art, dans le quartier de la Meinau, relance sa « Trêve de Noël artistique»  et organise la troisième édition d’un marché de Noël « alternatif », baptisé Fées d’Hiver. Amusant jeu de mots, surprenantes propositions : les membres de l’association se démènent pour que touristes et strasbourgeois quittent un temps la place Kléber et son grand sapin pour venir du côté de la Meinau découvrir un autre monde, « fait de rencontres et de partages », assure Julie-Anne Weber, une des membres fondatrice de l’association.

Pas moins d’une quinzaine d’exposants vont pendant les deux week-ends de l’Avent proposer, dans une ancienne usine qui accueille toute l’année des ateliers d’artistes, des expositions, des animations, un marché avec des créations locales.

« Toute l’ambiance transpire Noël »

L’événement « rassemble exclusivement des artistes et des créatrices féminines, mais il ne faut y voir aucun sectarisme », plaisantent les organisateurs. « Ce marché de Noël est avant tout un prétexte pour rassembler des gens qui ne se verraient pas autrement », assure Nathalie Noulette, membre de l’association. Si l’événement est en journée familial, il sera ouvert en soirée à un public plus adulte, avec des performances, des concerts de plus d’une trentaine d’artistes.

« Toute l’ambiance transpire Noël et les gens seront à l’abri, promet Julie-Anne Weber. Les gens viennent à nous facilement lors des journées portes ouvertes. Mais lors de Noël, c’est plus difficile de se dire qu’il faut sortir du centre-ville pour profiter de la magie des fêtes de fin d’année », explique Julie-Anne Weber. L’événement a pourtant déjà attiré près de 2.000 visiteurs l’an passé à la Meinau.

>> A lire aussi : Le «Off» du marché de Noël va se faire entendre

Envisager les choses différemment, c’est bien ce que compte faire aussi le « Off » du centre-ville où l’économie sociale et solidaire sera mise en avant. Avec 22 entreprises place Grimmeissen, les adeptes des nouvelles économies et du commerce équitable tenteront de donner aux visiteurs « un autre sens à leurs achats, une autre façon de consommer ». Un grand dôme et des containers accueilleront d’ailleurs des débats, des conférences. Un « Off du centre » très officiel d’ailleurs qui sert de vitrine à la ville avec la mise en valeur du quartier gare et son parcours de Street Art. Mais aussi selon l’adjoint au maire Paul Meyer, « un moyen d’essayer de rajeunir et d’élargir la population et la cible touristique ».