Strasbourg: En cavale depuis neuf mois, la police le retrouve caché derrière son meuble télé

JUSTICE Un détenu qui avait profité d’une permission pour ne pas réintégrer le centre pénitentiaire était caché chez lui avec sa petite amie et sa fille depuis près de neuf mois…

G.V.

— 

Illustration. Dans le centre pénitentiaire de l'Elsau à Strasbourg. Le 10 10 06
Illustration. Dans le centre pénitentiaire de l'Elsau à Strasbourg. Le 10 10 06 — G . VARELA / 20 MINUTES

Il a tout perdu. Alors qu’il allait bénéficier d’un avis favorable à sa demande de remise de peine, ce qui lui aurait valu plus qu’une quinzaine de jours à effectuer, un détenu a profité d’une permission pour ne pas réintégrer le centre de détention de Oermingen (Bas-Rhin), rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace.

La police le pensait à l’étranger

Selon nos confrères, pendant près de neuf mois, l’individu âgé de 25 ans, s’est cloîtré chez lui avec sa petite amie et sa fille alors que la police le pensait à l’étranger. Lors de son interpellation mardi chez sa compagne à Strasbourg, il s’est caché derrière le meuble TV. En vain. Présenté devant le tribunal correctionnel de Saverne jeudi, le prévenu, bien connu de la justice, a écopé de six mois de prison dont trois avec sursis et obligation de réaliser un travail d’intérêt général. Une peine à laquelle s’ajoutent les mois d’emprisonnement dont il s’est soustrait. Il a été maintenu en détention.