La Banque alimentaire passe en caisse

Michel Zuber - ©2007 20 minutes

— 

La Banque alimentaire procède à sa collecte annuelle nationale aujourd'hui et demain. Hier, les camionnettes n'ont cessé d'aller et venir dans l'entrepôt bas-rhinois de l'association situé dans le quartier de la Meinau à Strasbourg. Mille mètres carrés où sont stockées les denrées alimentaires de première nécessité recueillies auprès des 82 associations partenaires de la Banque dans le département. « Il s'agit essentiellement d'huile, de potages, de conserves, de céréales, de café, de cacao et de confiture », détaille Jean-Denis, bénévole depuis 2004.

Le véhicule d'une épicerie sociale de Lingolsheim stationne dans l'entrée. Alain Guillot s'active avec deux amis retraités pour charger la marchandise, aidé par Thierry, le responsable de l'entrepôt. Pendant ce temps, Coralie Tijou, l'ingénieur en charge de l'hygiène et de la sécurité alimentaire, inspecte les trois chambres froides pour s'assurer du bon respect de la chaîne du froid et vérifier que « les produits sont sains ». Impression d'effervescence. « Et ça ne fait que commencer, souligne Frédéric Nitschke, le président d'honneur et fondateur de la Banque alimentaire du Bas-Rhin en 1985. En fait, la récolte a lieu toute l'année. » Sur les 1 500 tonnes de produits collectés tous les ans, environ 200 tonnes le sont lors de la collecte nationale. Avant d'être redistribuées aux plus démunis via des associations.