Les vélos en libre service se précisent

P. Wendling - ©2007 20 minutes

— 

Des bicyclettes en libre-service pourraient bientôt circuler à Strasbourg. Tel est en tout cas le but d'une commission mise en place par la ville. Réunie hier matin pour la première fois, elle regroupe des usagers, des professionnels du cycle, des transports et du tourisme. Permettant de disposer d'un vélo à toute heure du jour et de la nuit, le dispositif offre plus de liberté à ses utilisateurs. Un avantage dont les Strasbourgeois ne bénéficient pas contrairement aux habitants de la plupart des grandes agglomérations.

« Dans les autres villes, son adoption entre en amont d'une politique de reconquête de la pratique du vélo, explique Fabienne Keller, maire UMP de Strasbourg. Nous, nous sommes en aval car nous avons trente ans d'équipements cyclables d'avance sur les autres. Il nous semblait donc que notre palette d'offres était déjà assez importante. Mais finalement, il apparaît qu'il existe encore un créneau. » Si la forme du service n'a pas encore été définie, la société Vélocation se portera candidate pour sa gestion. « Nous travaillons actuellement à affiner nos demandes afin d'avoir un rôle déterminant, confie son directeur, Jean Riou. Sur le plan technique, notre objectif est d'offrir un service complémentaire à ce qui se fait déjà. Nous pourrons être prêts au 15 juin 2008. »