Strasbourg: Un chauffeur de bus frappé, deux mineurs interpellés

FAITS DIVERS Une semaine après le caillassage d’un tram, un chauffeur de bus a été agressé à Lingolsheim...

G.D. et A.I.

— 

La commune de Lingolsheim.
La commune de Lingolsheim. — Google Maps

Nouveau cas de violence dans les transports en commun de Strasbourg. Un chauffeur d’autobus de la CTS (Compagnie des transports strasbourgeois) a été pris à partie par un passager, jeudi, en début de soirée, à Lingolsheim, selon les Dernières Nouvelles d’Alsace.

>> Le président de la CTS a fait l’écho de ces incidents sur sa page Facebook

Blessé à l’arcade sourcilière

Selon la police, un voyageur qui empruntait la ligne 15 (de Lingolsheim à Robertsau) a tenté de sortir le conducteur de sa cabine, pour le frapper. Cette agression s’est produite au niveau de la longue rue du maréchal Foch, vers 17h.

>> A lire aussi : Conducteur de bus agressé sous le regard des usagers: Un homme interpellé

Dans l’altercation, le conducteur a été victime d’une blessure ouverte à l’arcade sourcilière. Une enquête a également été ouverte par la police pour tenter de retrouver l’auteur des faits.

Interpellation et préavis de grève

Vendredi, deux mineurs ont été interpellés par la police et placés en garde à vue. Le syndicat CGT des agents de la CTS a, de son côté, annoncé avoir l’intention de déposer un préavis de grève.

Dans un courrier adressé au directeur général de la CTS, la CGT demande « une vraie sécurisation de toutes les lignes du réseau », la « mise en place de moyens humains supplémentaires pour garantir une présence auprès des conducteurs » ainsi que « l’intervention rapide et concrète des élus des quartiers ciblés par les incivilités ».

La semaine dernière, à la suite de caillassages dans le quartier de l’Elsau, la circulation d’une partie des lignes, dont celle du tram, avait été interrompue dans le secteur.