Une semaine pour entrouvrir les prisons

Philippe Wendling - ©2007 20 minutes

— 

« La prison, ce n'est pas automatique. » Tel est le message que tient à délivrer, à l'occasion des quatorzièmes Journées nationales de la prison, un collectif d'associations alsaciennes oeuvrant dans l'univers pénitentiaire. A compter d'aujourd'hui, il organise diverses manifestations à Mulhouse et à Strasbourg.

Le collectif propose notamment ce soir la diffusion du documentaire 9 m2 pour 2 au cinéma L'Odyssée*. La projection sera suivie par un débat sur les conditions de vie en prison. Y participeront un ancien détenu et la directrice de la maison d'arrêt de l'Elsau. Autre moment fort de cette semaine de sensibilisation : une conférence sur le thème « Quelle justice pour notre société ? ». Donnée le mardi 27 novembre, à 20 h 30, à l'église Saint-Jean, elle réunira une magistrate et un acquitté du procès d'Outreau. Deux rendez-vous parmi d'autres qui visent selon leurs initiateurs à rappeler que « si toute infraction doit être sanctionnée, la prison ne doit pas être considérée comme la sanction par excellence. Elle ne doit être qu'un ultime recours. »