Primaire à droite: Pour inciter les électeurs à se rendre aux urnes, la droite alsacienne retrousse ses manches…

PRESIDENTIELLE Ils lâchent un instant leur candidat pour expliquer comment et où il faudra voter pour les primaires de la droite et du centre les 20 et 27 novembre…

Gilles Varela

— 

Primaire à droite et au centre. (de G à D) : Christian Ball, Fabienne Keller et André Reichardt du comité d'organisation de la primaire dans le Bas-Rhin. Strasbourg le 4 novembre 2017.
Primaire à droite et au centre. (de G à D) : Christian Ball, Fabienne Keller et André Reichardt du comité d'organisation de la primaire dans le Bas-Rhin. Strasbourg le 4 novembre 2017. — G. Varela / 20 Minutes

Pour quelques heures, la question n’est plus « pour qui », mais « où et comment » il faut faire pour aller voter à la primaire de la droite et du centre les 20 et 27 novembre prochain.

Depuis des mois, petit à petit, les soutiens dans le Bas-Rhin pour tel ou tel candidat se précisent. Pour l’instant, Alain Juppé peut compter notamment sur les sénateurs Fabienne Keller et André Reichardt, Nicolas Sarkozy sur le président de la région Grand Est Philippe Richert, François Fillon sur les députés du Bas-Rhin Frédéric Reiss ou Patrick Hetzel, Jean-François Copé sur le député André Schneider, Bruno Le Maire sur Frédéric Bierry, président du département du Bas-Rhin et Nathalie Kosciusko-Morizet sur le député Jean-Louis Christ.

>> A lire aussi : Primaire à droite: Avec 2,9 millions de téléspectateurs, le débat est un succès

Mais l’heure est à l’explication toute simple. Où et comment voter ? Car sur le terrain, c’est une question récurrente, assure-t-on au comité d’organisation de la primaire.

Près de 50.000 documents informatifs distribués

Exit donc pour quelques heures la campagne et la droite bas-rhinoise a décidé de s’unir pour distribuer 50.000 documents informatifs concernant l’organisation de la primaire dans la première, deuxième et troisième circonscriptions. « L’idée, c’est d’avoir un candidat unique qui sera désigné par beaucoup de Français au soir du 27 novembre et se donner les meilleures chances pour réussir l’alternance, qui est notre projet », précise Fabienne Keller de la commission d’organisation départementale du Bas-Rhin.

Qui peut voter ?

La primaire est ouverte à toutes les personnes inscrites sur les listes électorales. Nul besoin donc d’être membre d’un parti politique. Mais il faudra signer une charte où il est inscrit : « Je partage les valeurs républicaines de droite et du centre et je m’engage pour l’alternance afin de réussir le redressement de la France. » D’autre part, il faut obligatoirement présenter une pièce d’identité et aucune dérogation ou procuration n’est possible.

Près de 300.000 habitants sont concernés sur les communes de Strasbourg, Illkirch-Graffenstaden, Schiltigheim, Hoenheim, Bischheim, Souffelweyersheim, Reichstett.

Où voter ?

La première circonscription comporte 16 lieux de votes, la deuxième 19 tout comme la troisième. Il s’agit principalement de lieux servant habituellement aux élections. Pour le Bas-Rhin, cela représente 168 bureaux. Mais pour connaître les lieux exacts selon l’endroit où vous habitez, mieux vaut se rendre sur le site www.primaire2016.org. Et à partir du 7 novembre, il sera possible de se renseigner au 0.821.20.2016. Les bureaux de vote seront ouverts de 8 h à 19 h, y compris dans les grandes villes, notamment Strasbourg.

C’est payant ?

A chaque tour, il faut payer deux euros. L’argent qui sera déposé ultérieurement à La Poste devrait servir à financer l’organisation de la primaire. Un point important à noter, il faut avoir l’appoint car il n’y aura pas de fond de caisse. Les deux tours ne sont pas liés et il est possible de voter à l’un des tours sans voter à l’autre.

C’est confidentiel ?

Le vote est selon les organisateurs confidentiel et anonyme. Il est précisé également que les listes électorales seront détruites au lendemain de chaque tour sous le contrôle d’un huissier de justice et aucune trace ne sera gardée des participants à la primaire.

>> Quel candidat de la primaire à droite correspond le mieux à vos idées ? Testez notre boussole ici dans sa version optimisée ou ci-dessous.