Avec la finale de la Fed Cup, Strasbourg tient à nouveau un événement sportif d'envergure

SPORTS La finale de la Fed Cup 2016 opposant la France à la République Tchèque se disputera au Rhenus de Strasbourg les 12 et 13 novembre…

Alexia Ighirri
— 
Tennis: Avec la finale de la Fed Cup, Strasbourg renoue enfin avec les compétitions sportives d'envergure.
Tennis: Avec la finale de la Fed Cup, Strasbourg renoue enfin avec les compétitions sportives d'envergure. — Claude Paris/AP/SIPA

Le voilà deux ans, l’Euro de basket et l’Euro 2016 de football ne sont pas passés par la région et sa capitale européenne, le mondial de handball organisé en France en janvier 2017 ne concernera pas plus l’Alsace et Strasbourg. Les événements sportifs internationaux semblent avoir déserté le territoire.

Mais grâce au tennis féminin Strasbourg renoue enfin avec ces grands rendez-vous. C’est en effet au Rhenus qu’est organisée, les 12 et 13 novembre, .

« Montrer que Strasbourg est présente »

« C’est un grand moment pour nous. On est très fiers, débute Serge Oehler, adjoint au maire en charge des sports. Ça nous apporte surtout en termes d’image. Ça montre que Strasbourg est présente au niveau européen voire international ».

Et lorsqu’on lui rappelle que cela n’a pas toujours été le cas dernièrement, la ville passant à côté de grandes compétitions organisées en France, il assure que Strasbourg « a quand même des événements. On a l’et je vous assure que beaucoup aimeraient l’avoir. On a aussi des courses. Après il y a certains sports qui marchent, d’autres pas. On a eu le  , ça a moins bien marché. Tous les sports aimeraient avoir leur compétition. Je reçois plein de demandes ». Et puis, c’est vrai, Strasbourg a aussi les IS, l’un des meilleurs tournois français de… tennis féminin.



Du coup à Strasbourg, on s’applique pour la Fed Cup. Trois rames de tramway aux couleurs de l’équipe de France vont par exemple entrer en circulation ce vendredi. Une cérémonie a été donnée à l’hôtel de ville jeudi pour les joueuses et leur capitaine. « On se rend compte de l’importance de cette rencontre pour nous et la ville, a jugé Alizé Cornet. On voit que tous les gens dans l’organisation ont à cœur de nous mettre à l’aise. »