Strasbourg: Comment communiquer positivement autour du marché de Noël?

EVENEMENT Sur le devant de la scène depuis des mois, les mesures de sécurité ont jusqu'ici occupé l'actualité du marché de Noël. Voici quelques idées pour véhiculer une autre image maintenant que le sapin est arrivé...

Bruno Poussard (avec G.V)

— 

Le marché de Noël de Strasbourg, pourquoi pas le moment de conclure autour d'un petit vin chaud ?
Le marché de Noël de Strasbourg, pourquoi pas le moment de conclure autour d'un petit vin chaud ? — Gilles Varela

Le mois de novembre a démarré, le décompte peut officiellement commencer. Après l’arrivée du sapin de Noël ce lundi, il ne reste désormais que 22 jours avant l’ouverture du célèbre marché strasbourgeois. Sauf que, jusqu’à présent, son actualité a plus été axée sur les mesures sécuritaires que sur le volet festif du traditionnel événement.

>> A lire aussi : Strasbourg : On vous raconte l’arrivée du grand sapin de Noël place Kléber

De l’avis de la plupart des acteurs du marché de Noël, il faudrait ainsi plutôt désormais opter pour une communication positive. « Ce rapport exclusif à la sécurité n’est pas très sexy pour attirer les gens », valide Pierre Siegel, le président de l’union des hôteliers du Bas-Rhin. Voici donc quelques idées d’arguments à valoriser d’ici le vendredi 25…

  • Pour se déplacer dans un centre-ville complètement piéton

« Le centre de Strasbourg ne sera pas barricadé, mais on aura au contraire la plus belle ville piétonne au monde pour son marché de Noël ! » Directeur général des vitrines de Strasbourg, Pierre Bardet n’a pas peur d’utiliser les grands mots. Ce qu’il souhaite, c’est retourner la situation pour mettre en avant cette édition 2016.

Strasbourg le 6 décembre 2015. Beaucoup de monde dans les rues de Strasbourg. Marché de Noël, carré d'or.
Strasbourg le 6 décembre 2015. Beaucoup de monde dans les rues de Strasbourg. Marché de Noël, carré d'or. - G. Varela / 20 Minutes

Et ainsi parler des opportunités offertes par la circulation fermée, plutôt que les contraintes. Le président des hôteliers du département rebondit : « Il sera encore plus agréable de flâner dans notre centre-ville au climat plus apaisé, avec moins de bruit, et de stress. » Même si les habitants de Grande Île devront prendre leur mal en patience.

  • Pour profiter d’une bonne bière avec les potes en fin de journée

Si le centre-ville s’en retrouve (un peu) envahi pendant un mois, le marché de Noël est toujours l’occasion de se retrouver pour décompresser. Pourquoi pas avec ses potes, après une bonne journée. « Pour boire une bière, manger avec des amis, profiter de cette ambiance de fête… », liste Thomas Mongin, de l’agence de communication Oxygen. D’autant que du houblon artisanal sera encore là…

>> A lire aussi : Marché de Noël: Les stars qu'on veut voir à Strasbourg pour lancer les festivités

  • Pour conclure autour d’un petit vin chaud

« Le marché de Noël permet toujours à Strasbourg de charmer les gens », ajoute Thomas Mongin, co-auteur d’une vidéo, justement, sur l’édition 2015. L’ambiance de Noël, de rassemblement et de partage dans les rues, ne pourrait-elle pas encourager aussi à tenter (enfin) sa chance auprès d’un(e) personne tant désiré(e) ? On vous met au défi de vous lancer autour d’un petit vin chaud…

  • Pour déguster de bons produits locaux en afterwork

A cette période, les pavés du centre de Strasbourg ont quelque chose de particulièrement convivial. Vos papilles ne diront sûrement pas le contraire. Cette année, la municipalité compte justement augmenter le nombre de certaines animations gustatives.

Strasbourg le 9 décembre 2014. Illustrations Noël, Marché de Noël de Strasbourg. Pain d'épices, boules de Meisenthal, décorations.
Strasbourg le 9 décembre 2014. Illustrations Noël, Marché de Noël de Strasbourg. Pain d'épices, boules de Meisenthal, décorations. - Gilles Varela

« Avec une certaine spontanéité via les réseaux sociaux, des rendez-vous seront donnés, autour d’afterworks par exemple, pour déguster tel ou tel produit », confie Jean-François Lanneluc, le directeur de la communication de la ville, dont la campagne à venir s’articule notamment autour de la joie et de la sérénité.

  • Pour se retrouver en famille dans la chaleur de l’hiver

Pour Pierre Bardet, communiquer sur la « chaleur » de la ville est maintenant primordial. Le directeur général des vitrines de Strasbourg va en ce sens s’atteler à présenter de nouvelles couleurs dans ses décorations tant attendues, notamment pour la porte des lumières, en blanc et or.

>> A lire aussi : Strasbourg: « Soupes étoilées » pour la bonne cause au marché de Noël

« Cela reste l’occasion d’en profiter pour un rassemblement familial », embraye de son côté le communicant Thomas Mongin. La ville, justement, a choisi d’axer sa stratégie d’image « sur des principes et des signes autour des traditions et de la famille », selon Jean-François Lanneluc.

  • Pour (enfin) faire des découvertes étrangères

Le marché de Noël attire depuis longtemps des touristes du monde entier. Permettre de rencontrer des étrangers est un autre atout du rendez-vous traditionnel. Comme découvrir les bribes d’une autre culture… Cette année, le Portugal est justement le pays invité place Gutenberg.