La grève faiblit mais ne s'interrompt pas

P. W. - ©2007 20 minutes

— 

Et de trois. Les cheminots alsaciens ont décidé hier de reconduire leur grève pour la troisième journée consécutive. Un mouvement qui perdure, même si la mobilisation est à la baisse. Si quelque 58,3 % des agents locaux de la SNCF n'avaient pas pris le travail mercredi, ils étaient 40 % dans la matinée d'hier. Certes moins nombreux, les grévistes n'en restent pas moins déterminés. Ainsi, à Strasbourg, ils ont investi peu après 13 h les locaux de la direction régionale de la SNCF pour interpeller leurs dirigeants. A Mulhouse (Haut-Rhin), ils ont bloqué un TGV pendant plusieurs dizaines de minutes, perturbant un peu plus le trafic ferroviaire.

Un problème que la compagnie assure prendre à bras-le-corps. « Nous continuons à faire du mieux que nous pouvons avec les agents qui sont là, expliquait hier après-midi Marie-Pierre Meynard, directrice régionale de la SNCF. Chaque jour, notre logique est de fournir au moins quelques trains de plus que la veille. » Pour ce faire, au minimum un aller-retour sera assuré aujourd'hui sur toutes les lignes des TER et cent autocars de substitution circuleront dans la région.

Sur www.20minutes.fr

L'actu des grèves et l'info-trafic