Mulhouse : Une institutrice en retraite gérant des bars à hôtesses, incriminée pour proxénétisme aggravé

JUSTICE Un coup de filet dans le milieu du proxénétisme dans des bars à hôtesses de Mulhouse a permis d’incriminer quatre personnes, dont la gérante des lieux…

G.V.

— 

Illustration bar de nuit. Jeune femme avec un verre d'alcool.
Illustration bar de nuit. Jeune femme avec un verre d'alcool. — A.GELEBART/20MINUTES

A la suite d'un renseignement anonyme, la police judiciaire avait lancé une enquête fin 2015 sur des agissements dans trois bars à hôtesses de Mulhouse. Quatre personnes ont été interpellées jeudi, soupçonnées de proxénétisme aggravé et de travail dissimulé, rapporte l’Est Républicain. Plusieurs dizaines de milliers d’euros en espèce ont également été saisis, signe d’une économie souterraine importante qui sera regardée de près par la justice.

Parmi les individus appréhendés, une septuagénaire, institutrice en retraite, gérant les trois établissements et un son bras droit. Une troisième personne a été placée sous contrôle judiciaire et la quatrième en qualité de témoin assisté.

Une dizaine de personnes se seraient prostituées régulièrement dans les trois bars. Un arrêté de fermeture administrative de six mois a été pris pour les trois établissements, privés également de leur licence IV.