Capitale française du vélo, Strasbourg a désormais aussi son film documentaire

TELEVISION Réalisé par deux Strasbourgeois, le documentaire «Les Pédaleurs» interroge la place du vélo dans la capitale nationale, en racontant les histoires de plusieurs usagers passionnés...

Bruno Poussard
— 
Le documentaire Les Pédaleurs s'intéresse à la place du vélo à Strasbourg.
Le documentaire Les Pédaleurs s'intéresse à la place du vélo à Strasbourg. — Copie d'écran / Les Pédaleurs.

Simon a une grosse barbe, quelques tatouages et un joli  bleu. Mais ce cycliste un brin hipster a surtout un sacré défi. Il veut grimper 8.848 mètres (soit la hauteur  , d’où le nom du challenge,  ) de dénivelé en moins de 24 heures, à vélo, en répétant suffisamment l’ascension  .

Pas besoin d’alerte aux spoilers, 20 Minutes ne vous en dira pas plus, mais l’histoire de Simon est racontée dans le documentaire  . Au milieu d’Alexis, Fanny ou Benjamin, il participe au panorama de la petite Reine dans la capitale française du vélo dans ce film de deux Strasbourgeois, diffusé  .

Montrer des représentants du vélo strasbourgeois et leurs pratiques variées

« Nous souhaitions montrer différents  et plusieurs pratiques sans être exhaustifs », décrit l’un de deux co-réalisateurs, Jérémie Gentais. L’amoureux de cadres vintages, l’infirmière qui fait ses tournées à vélo, le pratiquant de   et le père de famille en   en sont les portraits choisis.

Le  interroge ainsi le rapport de ces Strasbourgeois à la bicyclette, l’aménagement de la ville, ou encore les nouveautés liées au vélo. « Pour certains, il n’y aura peut-être pas assez de femmes par exemple, mais nous n’étions pas là pour faire un résumé de la   à vélo », rebondit ce producteur dans le civil.

Des archives et des interviews sur le développement du plan vélo

Par leurs choix, Jérémie Gentais et Matthieu Leclerc ont construit un film  de trentenaires dynamiques et pédaleurs. Leur réalisation n’en a pas moins d’intérêt, entre archives historiques et interviews cohérentes sur le   (et ses limites) depuis vingt ans, en sortant aussi de la ville, jusqu’au   ou  .

Diffusé dès samedi sur la , l’idée du film remonte à 2013, lorsque les deux futurs réalisateurs se rencontrent en bossant sur un projet numérique  . Dans le milieu de l’audiovisuel et du vélo, ils en font vite un gros sujet de discussion. « On trouvait fou qu’il n’y ait rien de tel sur Strasbourg », confirme Jérémie Gentais.

Deux réalisateurs membres impliqués de la communauté cycliste

Si ce dernier est natif de la ville frontalière, le Vosgien d’origine et directeur artistique Matthieu Leclerc s’est lui rapidement adapté quelques mois après son arrivée il y a une dizaine d’années : « J’ai remarqué qu’il était assez facile de se déplacer à vélo alors j’ai d’abord ramené mon vieux  puis, de peur de me le faire voler, j’ai vite investi dans une brocante. »

Vieille bicyclette de ville, fixie, vélo de cyclo-cross, ces deux passionnés ont tout connu avant d’attaquer la réalisation de leur docu. « A Strasbourg, on sent que les usagers de la route sont habitués à côtoyer les vélos mais une frange de cyclistes se moque du Code de la route, décrit Jérémie Gentais. Il faut faire attention pour éviter que . »

Une expérience web pour prolonger le projet de panorama

Leur récit autour du cycle strasbourgeois n’a justement pas l’envie de rester figé.  prolongera le projet dès le mois de novembre. Ainsi, il sera possible d’en savoir plus sur le voyage à vélo de Benjamin, jeune architecte à vélo sur les traces de   vers Istanbul, ou des périples de Marie-Reine et Fanny. De Strasbourg, la bicyclette mène loin.

Diffusion programmée du 22 au 26 octobre

Co-produit entre le studio Sleak, la société Alpaga Films et la chaîne locale Alsace 20 - avec l'aide de l'Eurométropole - le film Les Pédaleurs sera diffusé sur cette dernière ces samedi (à 11h, 16h et 20h), dimanche (12h et 22h), lundi (9h) et mercredi (18h).

Produite à l'aide du Studio Meta, l'expérience web prolongera le travail des deux réalisateurs sur Lespedaleurs.com avec d'autres histoires à la fin du mois de novembre. Mais il est déjà possible de s'inscrire pour recevoir les nouveautés.