Non aux poules mal élevées

L. M. - ©2007 20 minutes

— 

Un peu d'humour ne nuit pas à une bonne cause. Une grande « wonderpoule » rose et mauve s'est dandinée hier sur le pont du Marché à Strasbourg. L'association de Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF), à l'origine de cette animation insolite, voulait ainsi attirer l'attention sur les conditions dans lesquelles est réalisé l'élevage intensif des poules en batterie. « Les animaux vivent dans des cages d'une superficie équivalente à celle d'une feuille de papier A4, s'insurge Johanne Mielcarek, porte-parole de la PMAF. Notre opération vise à informer les consommateurs pour leur permettre d'identifier l'origine des oeufs. » Pour cela, il faut regarder le chiffre imprimé sur la coquille. Si c'est un 3, cela signifie que l'animal a été élevé en cage de batterie. Une pétition pour interdire ce type d'élevage dès 2012, comme le prévoit une directive européenne, est en ligne*.