20 Minutes : Actualités et infos en direct
ETUDES SUPERIEURESPourquoi le président de l'université de Strasbourg va nous manquer

Strasbourg: Pourquoi l’ancien président de l’université Alain Beretz va nous manquer

ETUDES SUPERIEURESUne cérémonie de départ est organisée ce vendredi pour l’ancien président de l’université de Strasbourg, Alain Beretz…
Pourquoi le président de l'université de Strasbourg Alain Beretz (à droite) va nous manquer. (Archives, avec les prix Nobel de l'université)
Pourquoi le président de l'université de Strasbourg Alain Beretz (à droite) va nous manquer. (Archives, avec les prix Nobel de l'université) - G. Varela \ 20 Minutes
Alexia Ighirri

Alexia Ighirri

C’est l’heure du pot de départ pour Alain Beretz. Le président de l’ (Unistra), depuis le 1er janvier 2009, a quitté ses fonctions le 16 septembre pour au secrétariat d’Etat à la recherche.

L’histoire ne dit pas mais une cérémonie de départ est bien organisée ce vendredi 14 octobre dans les murs de l’Unistra par la communauté universitaire (fermée au grand public). A cette occasion, 20 Minutes vous explique pourquoi l’homme risque de nous manquer. Précisons : sans prendre position pour les prochaines élections à la présidence de l’université en décembre ou sur la politique à mener à l’Unistra.

Pour ses punchlines. Dans les médias comme face à n’importe quel auditoire, Alain Beretz savait trouver la bonne formule pour vulgariser son discours ou attirer l’attention. Ainsi début mai, agacé de voir que la validation du projet IdEx de l’université de Strasbourg avait été peu relayée, il a profité de l’inauguration d’une œuvre d’art pour régler ses comptes : « L’événement strasbourgeois de la semaine ce n’est pas la finale de la SIG (le club de basket strasbourgeois jouait la finale de l’Eurocoupe), mais l’initiative d’excellence gagnée par l’université et ses 750 millions d’euros acquis définitivement ». Il a d’ailleurs toujours aimé faire des passerelles entre l’université et le sport. Assurant par exemple qu'« » ou que « ».

Pour son look. Dans l’équation physique d’Alain Beretz, il y aura un peu d’Einstein mais aussi du Doc Emmett Brown de Retour vers le Futur. Pour son look, le président strasbourgeois a parfois fait tomber la veste. On l’a aperçu ou avec , voire à la cool avec des chaussettes à pois. Le tout toujours totalement assumé.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Pour son autodérision. Ah, sa ressemblance avec le Doc'… La plaisanterie a été récurrente, et plutôt que de se braquer, Alain Beretz en a joué. Aussi quand Le Petit Journal, encore présenté par Yann Barthès sur Canal +, s’en était amusé à l’occasion de la visite du président de la République, le strasbourgeois avait volontiers rediffusé la séquence sur les réseaux sociaux.

La visite de François Hollande à l'Université de Strasbourg vue par le petit journal. Avec le président de l'Université...

Posted by Université de Strasbourg on Sunday, February 2, 2014

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Sujets liés