Parlement européen: Après l'altercation et le malaise, le député Ukip est sorti de l'hôpital

FAITS DIVERS Admis jeudi à l’hôpital pour un malaise après une « altercation » avec un collègue de son parti, le député européen Steven Woolfe est sorti ce dimanche…

B.P. avec AFP

— 

Une télévision britannique a montré une image du député inanimé, étendu au sol, sur une passerelle du grand bâtiment de verre et d'acier du Parlement européen.
Une télévision britannique a montré une image du député inanimé, étendu au sol, sur une passerelle du grand bâtiment de verre et d'acier du Parlement européen. — ITV NEWS

« Steven Woolfe est sorti aujourd’hui (dimanche, ndlr) de l’hôpital de Strasbourg. Il se concentre sur la poursuite de son rétablissement et ne fera pas d’autres commentaires » C’est en ces termes que les responsables communication duparti britannique Ukip ont donné des nouvelles de leur député européen à l’AFP.

>> A lire aussi : Un député Ukip victime d'un malaise après «une altercation» avec un de ses collègues

Favori pour prendre la tête du parti europhobe britannique Ukip, Steven Woolfe avait été hospitalisé jeudi après un malaise consécutif à une bagarre avec un collègue de son propre camp, selon ses déclarations auprès du quotidien anglais du Daily Mail. A la tête de l’Ukip en intérim, Nigel Farage a annoncé vendredi l’ouverture d’une enquête.

Des faits encore flous, une enquête ouverte

Parce que les faits restent flous, depuis jeudi matin. L’altercation aurait eu lieu dans une réunion tendue entre députés de l’Ukip, autour de l’avenir du parti. Âgé de 48 ans, Steven Woolfe a raconté que son confrère Mike Hookem, un ancien soldat de 62 ans, lui avait porté un coup au sein même du Parlement européen de Strasbourg.

Des déclarations démenties par l’intéressé, qui a même posté sur Twitter une photo de ses mains affirmant que l’absence de marques prouvait qu’il n’avait pas frappé son collègue. Les photos de Steven Woolfe allongé et inanimé sur une passerelle du Parlement risquent en tout cas d’agiter encore un moment l’Ukip.