Le plus grand bikepark d’Europe ouvre, mais Strasbourg n’est pas encore le roi de la glisse

CULTURES URBAINES Récemment ouvert, Strasbourg dispose désormais du plus grand bikepark d’Europe mais, pour les sports de glisse, les infrastructures sont encore limitées en Alsace…

Bruno Poussard

— 

Gilles Andres, Geraldine Strub et Laurent Wintermantel, trois des (quatre) créateurs du Stride, plus grand bikepark d'Europe.
Gilles Andres, Geraldine Strub et Laurent Wintermantel, trois des (quatre) créateurs du Stride, plus grand bikepark d'Europe. — B. Poussard / 20 Minutes.

En France (voire en Europe), c’est une première ! Si bien que pour piocher de bonnes idées, les porteurs du projet de gigantesque bikepark couvert à Strasbourg sont allés jusqu’aux Etats-Unis, dans la région des Grands Lacs. « Au cours d’un petit road trip, on s’est créé une immense base de données pour la richesse du parc », illustre Gilles Andres.

>> A lire aussi : VIDEO. Strasbourg: Avec le plus grand Bike Park d'Europe, l'entrepôt de fret de la SNCF prend un coup de jeune

Deux ans de construction et une encourageante étude de marché plus tard, lui et ses trois associés alsaciens viennent enfin d’ouvrir leur Stride aux 12.000 m2 d’aménagements à Cronenbourg, entre longues pistes de cross en bois, immense pumptrack en béton et gros modules où lancer des figures. Le tout adapté à tous les niveaux et âges, en VTT ou BMX.

Le pump, la partie la plus impressionnante et la plus travaillée du bikepark.
Le pump, la partie la plus impressionnante et la plus travaillée du bikepark. - B. Poussard / 20 Minutes.

Une installation réfléchie avec les rideurs locaux

« Il y a bien une structure de 2.500m2 à Zurich, un bowl à Haguenau, mais c’était plus limité, compare Laurent Wintermantel. On voulait vraiment proposer quelque chose de complet. » En attendant l’inauguration le 13 octobre prochain, les anciens étudiants de Staps profitent des retours des premiers clients déjà au rendez-vous pour peaufiner l’installation située sur un ancien site de la SNCF.

Preuve du dynamisme des acteurs du monde de la glisse à Strasbourg, les fondateurs du Stride ont d’ailleurs fait appel aux rideurs du coin pour penser leur installation, par l’intermédiaire de leurs connaissances. Ingénieur dans le civil, Maxime Heitz s’est ainsi retrouvé à réaliser les plans d’un skatepark dont il rêvait, et en partie repris aujourd’hui.

Nommé le Stride, le bikepark dispose notamment d'une aire d'initiation pour jeunes cyclistes.
Nommé le Stride, le bikepark dispose notamment d'une aire d'initiation pour jeunes cyclistes. - B. Poussard / 20 Minutes.

Du matos pointu pour les pros, idéal pour la découverte

« Eux étaient plutôt VTTistes, alors j’ai essayé de leur apporter la vision du BMX pour leur montrer nos besoins et nos attentes, autour de modules qu’on retrouvait en compétition mais pas dans la région », détaille le Strasbourgeois qui leur a aussi offert une porte d’entrée dans ce monde. Qui va ramener des passionnés de bien plus loin.

S’ils visent pourtant à « amener une pratique de montagne en ville, à l’image d’une salle d’escalade » autour d’un public bien plus large, les créateurs du parc offrent une nouvelle installation majeure à Strasbourg. « On n’avait pas de parc indoor ni de bac à mousse, c’est génial, je vais y passer beaucoup de temps », se réjouit Rémy Carrat, de l’association Two wheels.

Le bac à mousse permet notamment aux adeptes de BMX de tenter sans danger de nouvelles figures.
Le bac à mousse permet notamment aux adeptes de BMX de tenter sans danger de nouvelles figures. - B. Poussard / 20 Minutes.

Une rénovation très attendue au skatepark de la Rotonde

Certes connue, désormais, pour son fameux NL Contest, la métropole - qui vient aussi de voir un skatepark naître à Vendenheim - a pourtant encore des progrès à faire sur ses infrastructures. Depuis son déménagement du Wacken voilà maintenant dix ans, le site de la Rotonde a sacrément vieilli. Sa rénovation est depuis longtemps demandée…

>> A lire aussi : Strasbourg : Grosse attente pour les skate-parks

Organisateur du NL Contest, Julien Lafarge se bat pour son évolution : « A chaque réparation, les services techniques font du mieux que possible, mais le problème, c’est que ça devient un gruyère, quand on revisse d’un côté, ça ressort d’un autre… » Les skateurs, pourtant à l’origine des plans, sont aussi en manque de modules, alors que pratiquants de BMX, eux, en attendent de plus gros.

A La Rotonde, le skatepark sera bientôt rénové.
A La Rotonde, le skatepark sera bientôt rénové. - B. Poussard / 20 Minutes.

Une première tranche à réaliser avant le prochain NL Contest

Si la grande rampe (de quatre mètres de haut) fait la fierté de tous depuis deux ans, « les autres installations n’ont pas tenu le choc », termine le directeur du festival, en attendant l’investissement de 150.000 euros environ annoncé par la municipalité. « Pour accueillir le meilleur niveau mondial et pratiquer correctement au quotidien, ce n’est pas suffisant », résume Nicolas Mougin, aussi de l’association Nouvelle Ligne.

Prévue en deux étapes, la rénovation destinée à toutes les pratiques serait en tout cas imminente, selon Mathieu Cahn, adjoint en charge de la politique jeunesse : « Les marchés publics sont en cours de passation. On veut que la première grosse moitié soit faite avant le NL Contest, et le reste peut-être après. » La ville est attendue. « Si en janvier rien n’a été fait, on montera au créneau », prévient Julien Lafarge.

Le bikepark complémentaire du skatepark de la Rotonde

Fort d’une structuration des acteurs et d’une prise en compte sérieuse de politiques à l’écoute, les sports de glisse et la street culture ont en tout cas changé largement d’image à Strasbourg. Le Stride peut aider à aller plus loin, en attirant de nouveaux pratiquants. Sans voir de concurrence avec la Rotonde, mais une complémentarité.

« Les passionnés iront peut-être là-bas la journée, et le soir ici, ou quand il pleuvra, estime Gilles Andres. Mais on veut surtout s’ouvrir à maximum de publics différents, les bons riders mais aussi les familles, les comités d’entreprise ou les écoles… » Dans un futur proche, des partenariats pourraient ainsi naître avec les institutions scolaires.

Mais toujours pas de structure indoor pour skate et roller

Les rénovations du skatepark de la Rotonde doivent avoir lieu en deux temps, la première partie devant être terminée avant le prochain NL Contest.
Les rénovations du skatepark de la Rotonde doivent avoir lieu en deux temps, la première partie devant être terminée avant le prochain NL Contest. - B. Poussard / 20 Minutes.

Pour le roller, le skate ou la trottinette, il faudra en revanche encore aller à Haguenau ou Colmar afin de trouver des structures indoor qu’il manque encore ici, depuis le projet global sous préau tombé à l’eau à Saint-Florent… Un gymnase pour les sports de glisse, rêvé par les pratiquants et ouvert du matin au soir, n’est pas encore d’actualité.

Mais l’adjoint au maire en charge des cultures urbaines a d’autres idées. « J’aimerais que les nouveaux espaces publics soient, dans le cadre de la rénovation urbaine, conçus pour différentes formes de cohabitation », explique Mathieu Cahn. En dépit de quelques pistes à la Meinau, aucun projet concret n’a pour l’heure été lancé.