Grand Est : La police démantèle un vaste réseau de trafiquants de drogue

FAITS DIVERS Quatorze personnes soupçonnées de participer à un vaste réseau de trafic d’héroïne, de cocaïne et de cannabis ont été interpellées en Moselle lundi…

G.V. avec AFP

— 

Une voiture de la police nationale - Illustration
Une voiture de la police nationale - Illustration — LODI FRANCK/SIPA

Il n’aura fallu pas moins d’une centaine de policiers et l’appui d’un hélicoptère pour interpeller, lundi matin à l’aube, 14 personnes soupçonnées de participer à un vaste réseau de trafic d’héroïne, de cocaïne et de cannabis. Toutes ont été placées en garde à vue.

Treize communes différentes

L’opération a été décidée à l’issue d’une enquête de près d’un an. Elle a eu lieu simultanément dans 13 différentes communes situées entre Metz et Thionville, dont Talange, Florange et Amnéville ont précisé les gendarmes à l’AFP.

Si cinq voitures, une moto, 3.000 euros en espèce, du matériel informatique et une trentaine de téléphones portables ont été saisis au cours de l’opération, seuls 200 grammes de différents produits stupéfiants ont été saisis. Mais selon une porte-parole de la gendarmerie, l’enquête portait sur des quantités de drogue beaucoup plus importantes.