Strasbourg: Comment les Strasbourgeois vont (presque) chanter l’opéra comme des pros

CULTURE Le premier concert citoyen invite les Strasbourgeois à chanter « The Messiah » de Haendel sur scène…

Alexia Ighirri

— 

Premier concert citoyen à Strasbourg (Illustration d'un concert de l'orchestre philharmonique de  Gyor).
Premier concert citoyen à Strasbourg (Illustration d'un concert de l'orchestre philharmonique de Gyor). — Csaba Krizsan/AP/SIPA

« Je pars du principe que lorsqu’on peut parler, on peut chanter », argue Luciano Bibiloni, directeur de la Maîtrise de l’Opéra national du Rhin, à l’initiative du projet. Plus d’excuse donc pour bon nombre de Strasbourgeois qui ont l’occasion de participer au premier concert citoyen strasbourgeois baptisé « A vos marques, prêts, chantez ! ». Et ainsi d’intégrer une chorale pour défendre sur scène « l’œuvre la plus chantée au monde » : The Messiah de Haendel.

Il s’agit là d’une initiative visant à organiser un grand concert avec 1.500 chanteurs amateurs sur scène, issus de tous les quartiers strasbourgeois et quel que soit leur niveau de pratique artistique à partir de 8 ans.

Des ateliers encadrés par les pros

Pour arriver à briller au concert citoyen le 28 janvier au Palais de la musique et des congrès, une série d’ateliers est organisée durant ce dernier trimestre au cours desquels les participants seront formés et dirigés par des professionnels du chant.

Avis à ceux qui souhaitent se perfectionner : il est aussi possible de s’entraîner grâce à des outils mis en ligne sur le site Internet www.chantez.eu, sur lequel les volontaires doivent s’inscrire pour prendre part aux ateliers et au concert.

Un cycle de trois ans

Des écoles de musique et certaines chorales amateurs vont aussi participer à l’aventure.

Mais ce concert au PMC ne marquera pas la fin de l’aventure. Tout juste le début en réalité : l’initiative veut s’inscrire dans le paysage culturel strasbourgeois sur une durée de trois ans. Avec, un jour peut-être, l’occasion de voir cette chorale d’un nouveau genre partager la scène des formations professionnelles au Jardin des Deux-Rives lors de la Symphonie des Arts.